15 septembre 2015

Temps de lecture : 2 min

Tous « consauditeurs » ou quand la musique révolutionne la lecture des marques

On s'intéressait hier principalement aux yeux du consommateur. Il faut, depuis quelques années, compter avec ses oreilles. Il est désormais essentiel pour les marques de prendre en compte la place qu’occupe la musique dans le cœur des Français, l'engouement qu'elle suscite et les opportunités de mise en relation qu'elle offre pour renforcer les liens avec le consommateur, désormais devenu « consauditeur ».

On s’intéressait hier principalement aux yeux du consommateur. Il faut, depuis quelques années, compter avec ses oreilles. Il est désormais essentiel pour les marques de prendre en compte la place qu’occupe la musique dans le cœur des Français, l’engouement qu’elle suscite et les opportunités de mise en relation qu’elle offre pour renforcer les liens avec le consommateur, désormais devenu « consauditeur ».

La musique a intégré toutes les dimensions des mouvements récents de la communication et de la consommation pour devenir un élément au cœur de la stratégie des marques là où elle était cantonnée à la périphérie depuis des décennies (jingles, attentes téléphoniques, bandes-son…). On constate qu’elle a dorénavant le pouvoir de la création de l’univers de la marque, et non plus celui d’être un simple rappel sonore de celle-ci. Les responsables de communication disposent aujourd’hui de ce puissant levier pour créer du lien, capter l’attention des clients et susciter une forte désirabilité. Cette approche consumériste du mélomane, déjà adoptée par de nombreuses entreprises, place le son au cœur du marketing relationnel et expérientiel.

2h25 d’écoute par jour

Les consommateurs sont ultra connectés et raffolent de musique, avec un temps d’écoute moyen de 2h25, trois Français sur quatre confient d’ailleurs ne plus pouvoir s’en passer. Le consommateur a aujourd’hui accès à toute la musique, partout, tout le temps, il découvre en moyenne 26 artistes par mois sur Spotify et n’a jamais été aussi proche d’eux.

Premier produit culturel consommé

Le Français est mélomane. Plus encore que le sport, la mode ou les jeux vidéo, c’est sa première passion. 69% des Français considèrent que la musique occupe une place essentielle dans leur vie. 84% de nos compatriotes écoutent de la musique au quotidien, ce qui en fait leur 3ème loisir préféré après regarder la télévision et écouter la radio. La quête de détente, d’évasion et de divertissement sont les principales motivations qui expliquent l’engouement du grand public pour ce loisir.

La musique offre 1 000 façons de s’adresser aux consommateurs

Nombreuses sont les marques qui profitent de ce point de contact en intégrant le son au cœur de leur stratégie, souvent avec succès. Et les chiffres peuvent donner le tournis, en voici quelques exemples :

– depuis son lancement, Ricard SA Live Music a organisé plus de 500 concerts pour plus de 7 millions de spectateurs

– la page Facebook de la Villa Schweppes compte près de 350 000 fans

– 130 000 personnes ont participé à l’édition 2015 du FNAC Live Festival

– la Société Générale revendique une base de 200 000 abonnés au service So Music lancé en 2008

Nombre d’autres acteurs comme Orange, Starbucks, Air France, Nikon, Natures & Découvertes, YSL, Colette ou The Kooples ont intégré la donnée « musique » au sein de leur marketing relationnel et proposent une lecture de leur marque à travers le son, une expérience musicale unique qui caractérise leur personnalité, enrichit leur discours et contribue à leur positionnement. En adossant leurs noms à des contenus musicaux ou des artistes emblématiques de leurs identités et de leurs discours respectifs, ils ont su retenir l’attention de l’auditeur, modifier sa perception de la marque, fédérer et animer une large communauté de clients. Le son n’est plus, comme par le passé, qu’un simple élément illustratif, mais il a désormais le pouvoir de la création de l’univers de la marque. A cette dernière de capter l’attention du « consauditeur » afin de tirer pleinement parti de la révolution musicale en marche depuis plus de 10 ans.

Sooukian Aurélien

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia