23 septembre 2009

Temps de lecture : 1 min

Tous atteints ?

Qui n'a pas entendu parler ces dernières années du PTSD ? Le post traumatic stress disorder est hélas devenu très à la mode depuis les guerres du Golfe, d'Irak ou les attentats terroristes. Et si cet « Etat de stress post-traumatique » s'appliquait aussi au monde civil et à celui de l'entreprise ? Et s'il nous touchait tous, citoyens, salariés, consommateurs, parents... Et si la crise économique provoquait les mêmes symptômes ?

Qui n’a pas entendu parler ces dernières années du PTSD ? Le post traumatic stress disorder est hélas devenu très à la mode depuis les guerres du Golfe, d’Irak ou les attentats terroristes. Et si cet « Etat de stress post-traumatique » s’appliquait aussi au monde civil et à celui de l’entreprise ? Et s’il nous touchait tous, citoyens, salariés, consommateurs, parents… Et si la crise économique provoquait les mêmes symptômes ?

Posant l’hypothèse que la crise s’apparente à un trauma, et qu’elle aura un impact fort, y compris après sa disparition, l’agence Enjoy, en collaboration avec le Celsa et le CerPhi*, a mené une étude inédite sur cet effet « d’hystérésis  prédictif », ses conséquences sur les individus et les marques.

Il est à prévoir qu’une fois le choc passé, les effets s’en fassent sentir encore longtemps, conditionnant durablement nos rapports à la consommation, aux marques, à notre propre rôle de consommateurs et d’acteurs sociaux. Mais comme dans toute maladie, et même dans les cas de PTSD, les guérisons sont possibles. Docteur, proposez-nous vite des scenarii de cure et de résilience. En attendant l’avènement  du Bonheur National Brut…

* étude Enjoy/ Faircom/Celsa/CerPhi

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia