8 juillet 2009

Temps de lecture : 2 min

Tour Eiffel : un anniversaire de 120 ans très lucratif

Malgré quelque 7 millions de visiteurs par an, la « vieille dame » fête ses 120 ans, affichant une santé de fer et une jeunesse déroutante ! L'engouement qu'elle suscite pousse de nombreuses marques à l'exploiter commercialement.

Malgré quelque 7 millions de visiteurs par an, la « vieille dame de la Ville Lumière » fête ses 120 ans, affichant une santé de fer et une jeunesse déroutante ! L’engouement qu’elle suscite pousse de nombreuses marques à l’exploiter commercialement.

Chacun y va de son dessin de ses jambes fuselées. Sur la Tour même, une exposition – parcours permet de découvrir affiches, objets, photos et films interactifs. En matière de publicité, elle s’affiche avec Kronenbourg et affirme sa spécificité disant qu’elle est « un peu plus qu’une antenne », là où la bière est « un peu plus qu’une bière ».
De nombreux hôtels s’ouvrent autour d’elle (Radisson Blu Metropolitan, Renaissance Arc de Triomphe, Cadran Hôtel, ect…) et chacun y va de la promotion de la belle avec « sa suite avec vue imprenable », jusqu’au Sublim Eiffel qui l’affiche en fluo sur les têtes de lits, en noir et blanc dans l’escalier, le tout sur fond de moquette représentant le plan du métro parisien. Même le futur hôtel Pavia jouera les codes de la Tour avec un montage de Tours Eiffel miniatures laquées comme desk du lobby.Avec Swonki, elle se fait bijou d’oreille en métal or et nacre, avec la ligne It-Girl in Paris, elle est un bracelet ou un charm. Pour les enfants, elle devient un jeu Meccano ou un puzzle Michèle Wilson à construire.
Pour les balades sportives, et surfant sur la vague Vélib’, Go Sport a édité un vélo customisé et griffé, spécialement destiné aux parisiennes, alors que les joueurs de tennis peuvent s’éponger dans les serviettes Roland Garros imprimées aux couleurs de la vieille dame.En décoration intérieure, des coussins de Bonjour Mon Coussin et de Porthault, aux assiettes de Gien et d’Haviland, en passant par les frises murales de Nouvelles Images et les plateaux et cuillers de Christofle, tous les objets ont un design qui met en valeur sa silhouette.Nombreux sont les parfums qui se sont également inspirés de la capitale (Paris d’YSL, Champs Elysées de Guerlain, Love in Paris de Ricci). Mais c’est la future communication de Nina Ricci qui va faire fureur à la rentrée pour son nouveau jus Ricci Ricci. Le ruban parfumé qui matérialise les pouvoirs magiques de l’héroïne entoure la mutine et aboutit à la Tour Eiffel. Elle peut ainsi répandre la beauté et l’optimisme, inciter à la créativité, et semer avec espièglerie un esprit de facétie.

Petit plateau Christofle. Bouteille Suze pour les 120 ans. Nina Ricci

Pour se remettre de ses émotions, il suffira à l’espiègle demoiselle de s’attabler à un bar, ses lunettes Ksada siglées de la tour sur le nez et de faire la star en buvant une Suze dans sa bouteille anniversaire. Comme la Tour, l’apéritif mythique à la gentiane fête ses 120 printemps et pour l’occasion il s’est habillé de blanc et d’ossatures métalliques dorées.
De son côté, Laguiole vient de commercialiser deux séries de couteaux fabriqués à partir de morceaux du célèbre monument, provenant de cornières démontées au début des années 80.
Vive la tradition et happy birthday.

Marie Laure de Vienne

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia