15 avril 2015

Temps de lecture : 1 min

Tu as tort, Cassandre….

Chez INfluencia on aime l'innovation, c'est même notre raison d'être depuis notre naissance en 2004. On aime les ruptures, ce qui est décalé et audacieux. Et puis on aime la presse, on adore la presse même. Sous toutes ses formes. Alors, comme aujourd’hui, c'est justement la Journée de la Presse magazine, j'ai eu envie de donner un petit coup de chapeau à ceux qui ont osé faire naître des nouveaux titres disruptifs.

Chez INfluencia on aime l’innovation, c’est même notre raison d’être depuis notre naissance en 2004. On aime les ruptures, ce qui est décalé et audacieux. Et puis on aime la presse, on adore la presse même. Sous toutes ses formes. Alors, comme aujourd’hui, c’est justement la Journée de la Presse magazine, j’ai eu envie de donner un petit coup de chapeau à ceux qui ont osé faire naître des nouveaux titres disruptifs.

Premier coup de coeur à Stylist, ce « freemium » né il y a deux ans et qui a fait lire des femmes qui ne lisaient plus la presse féminine (35% de ses lectrices sont dans ce cas). Les covers de ce féminin urbain gratuit font sourire chaque semaine et celle de ce jeudi (« Obéissez au désordre, bordel ») ne déroge pas à la règle. Eh bien, le jeune hebdo gratuit du groupe Marie-Claire récidive en lançant aujourd’hui son dernier bébé : une newsletter quotidienne baptisée La List. Pas une copie de la version papier, non, mais une vraie innovation éditoriale, avec une équipe dédiée et des articles inédits.

Tout aussi étonnant, ce trimestriel lancé par Prisma Média Femmes il y a quelques jours, As you like, avec un drôle de concept : le meilleur du digital en version papier. Une rédaction qui sélectionne les meilleurs contenus issus de blogs, Pinterest ou Instagram et les imprime. C’est le monde à l’envers…

Alors oui,la presse papier est toujours vivante. Un joli pied de nez à tous les Cassandre qui prédisent sa disparition.

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia