28 novembre 2012

Temps de lecture : 1 min

P’tit Louis et Teisseire : ces emballages qui ont marqué le siècle

Pour la 40ème édition du salon Emballage, l’Institut Français du Design a conçu une exposition « I love pack since 1947 », qui raconte les innovations majeures et iconiques qui ont contribué à faire évoluer la société, changé nos vies, nos modes de consommation et nos habitudes d’achat. Chaque semaine INfluencia leur offre un coup de projecteur. Aujourd'hui les années 90.

Pour la 40ème édition du salon Emballage, l’Institut Français du Design a conçu une exposition « I love pack since 1947 », qui raconte les innovations majeures et iconiques qui ont contribué à faire évoluer la société, changé nos vies, nos modes de consommation et nos habitudes d’achat. Chaque semaine INfluencia leur offre un coup de projecteur. Aujourd’hui les années 90.

« Since 1947 », l’exposition, dont la scénographie est conçue par l’agence Dragon Rouge, et qui a eu lieu du 19 au 22 novembre, commence à l’époque de la Reconstruction, période de la création du salon, et montre un déroulé dans le temps dont les repères socio-culturels éclairent la sélection. Un comité scientifique créé par l’Institut Français du Design (auquel participe notamment l’experte internationale en emballage Annette Freidinger) a permis d’établir une sélection dans tous les univers de consommation.

Dragon Rouge a mis en scène 8 décennies d’innovations majeures, présentant des pièces d’origine (sorties de musée !). Dans le même esprit que l’événement « INOVI, ces marques qui changent nos vies », Anne-Marie Sargueil, commissaire de l’exposition, a demandé à l’historien Jean Watin-Augouard de raconter les marques dans leur contexte socio-culturel, leur ancrage dans la société de consommation et la dimension visionnaire de leur innovation.

P’tit Louis et sa coque fromagère

Après trois ans d’étude, Fromarsac, groupe Soparind Bongrain, donne naissance au snacking frais en 1989 avec la coque fromagère P’tit Louis. Résultant d’une étude menée avec l’agence I.G. Design, cette double coque en plastique ouvrable respecte les exigences de l’hygiène alimentaire et permet au fromage de ne pas s’écraser et de rester frais plus longtemps. Le fromage en dose individuelle pour la « récré »!

Teisseire et son bidon « de forme »

Teisseire, qui utilisait des bidons métalliques depuis 1959, lance en 1994 un bidon métallique « de forme » pour ses sirops. Obtenu par un procédé d’expansion sous haute pression d’air, la forme du bidon auparavant cylindrique devient plus asymétrique et plus ergonomique pour une meilleure préhension, y compris pour les enfants.

Jean Watin-AugouardRubrique réalisée en partenariat avec Uniteam

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia