28 janvier 2015

Temps de lecture : 2 min

Timeline : un peuple dupe est un peuple soumis

Comprendre le passé c’est mieux que juger son présent. Critiquée pour son manque de remise en contexte et de perspective, la presse du tout info a délaissé l’histoire dans son analyse de l’actualité. L’application Timeline lui redonne ses lettres de noblesse.

Comprendre le passé c’est mieux que juger son présent. Critiquée pour son manque de remise en contexte et de perspective, la presse du tout info a délaissé l’histoire dans son analyse de l’actualité. L’application Timeline lui redonne ses lettres de noblesse.

Avant de mourir pour l’Histoire dans une tranchée de l’infâme Première Guerre Mondiale, le 5 septembre 1914, Charles Péguy avait dans « Compte rendu de congrès », consacré une ode philosophique à celle qu’il définissait comme « la mémoire de l’humanité ». Avant même de vous raconter la genèse et l’histoire de Timeline, laissons la parole à Péguy qui grâce à ses mots, propose exactement ce qu’offre la nouvelle application à ses lecteurs : replacer une information dans son contexte historique. « Autant la mémoire individuelle est indispensable non seulement pour les travaux, mais pour les actes les plus simples, pour manger, boire et marcher, pour dormir, autant l’histoire est indispensable à la commune humanité. L’acte commun le plus simple, comme d’acheter et de payer, de chanter en chœur ou de parler à des enfants suppose beaucoup d’histoire. La vie et l’action commune exige l’histoire. L’histoire est donc plus vieille que nous, monsieur le philosophe, et plus forte que vous. » Vous pouvez maintenant comprendre l’histoire de « Timeline » en meilleure connaissance de cause.

Il était donc une fois l’histoire d’une agence de consulting, incubateur et catalyseur d’idées et de technologies à ses heures gagnées, Axiom Zen. Convaincu que le journalisme d’explication démocratisé par Vox Media, le Wonkblog du Washington Post ou le Upshot du New York Times devient une nécessité dans la frénésie du « tout info », le directeur marketing Spencer Chen décide la création d’un média inédit : il traitera chaque actualité sous une autre facette malheureusement trop snobée, celle de l’histoire. Pour que le maintenant soit remis dans la perspective de son avant.

Pour une lecture plus juste des événements actuels

En reprenant le principe de synthétisation de Circa News et Vox.com, Timeline propose une chronologie personnalisée pour chaque information. Exemple ? Pour évoquer la fin des efforts du ministère de la Justice des Etats-Unis pour obliger un reporter du New York Times, James Risen, à identifier ses sources, Timeline propose un article intitulé « La Maison-Blanche contre la presse ». En complément, l’équipe de dix auteurs dirigée par le rédacteur en chef Jonathan Kalan replace l’info dans son contexte historique en nous rappelant comment depuis deux siècles le pouvoir de l’Oncle Sam a ferraillé avec les journalistes.

En élargissant le champ de lecture, Timeline propose une autre perspective et donc une lecture plus juste des événements actuels. Comment comprendre le présent sans connaître le passé ? C’est bien tout l’enjeu primordial de l’éducation citoyenne, socle de la pérennité de notre démocratie. Un peuple dupe est un peuple soumis. Disons-le en exagérant un chouia, mais cette nouvelle application, gratuite sur l’Apple Store et iOs et qui devrait le mois prochain sortir une version 1.5, relèverait presque de l’utilité publique. Thucydide avait bien raison, « l’histoire est un éternel recommencement ».

Dans TechCrunch, Spencer Chen expliquait le 15 janvier les ambitions de cet agrégateur pas comme les autres. « Les infos que nous consommons tous aujourd’hui ne sont que le bout d’autres événements historiques importants qui ont façonné les événements actuels. Timeline permet aux lecteurs de découvrir toutes ces facettes en offrant un contexte plus riche et une meilleure compréhension de l’actualité ». Tout est dit.

Télécharger l’appli

Adler Benjamin

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia