4 décembre 2013

Temps de lecture : 2 min

Test : quand le 7ème art se met au service de la mode

Imaginer une nouvelle forme de magazine en ligne, plus interactive, permettant de parler de mode autrement. Créer une plate-forme mettant en avant le travail d’artistes émergents comme confirmés. C’est le défi que cherche à relever TEST, lancée en 2009 par Jaime Perlman, Creative Director de l’édition britannique du Vogue.

Inspirée de l’expression « test shoot », TEST est une tentative de réinventer les codes éditoriaux dans le secteur de la mode. Pour y parvenir, Jaime Perlman et son équipe ont créé cette plate-forme visuelle regroupant des très courts-métrages présentant les collections de marques comme APC, Dior ou Costume National. On retrouve également le travail de créateurs moins connus comme Trine Hav Christensen. TEST c’est aussi un espace où la mode est associée à d’autres disciplines comme le design, la musique et bien sûr le cinéma. Le vêtement structure et inspire le scénario et les décor du mini film. Dans la majorité de ces films, on ne trouve aucun dialogue. Le rythme des films est donné par la musique d’artistes tels que la chanteuse suédoise Lykke Li ou encore le groupe londonien The New Puritans.

La façon de présenter les collections de mode a beaucoup évolué ces dernières années. Nous sommes passés des collections présentées sur papier glacé à des retransmissions de défilés sur des chaînes télé dédiées à la mode comme Fashion TV fondée en 1997, aux défilés retransmis exclusivement sur les réseaux sociaux et aux vidéos inondant Twitter et Vine des contenus produits par les journalistes et blogueurs invités aux défilés.

Une nouvelle étape dans l’évolution du journalisme de mode

Face à cette déferlante de l’instantané et du viral, TEST offre une réflexion sur l’expérience nouvelle que les magazines en ligne peuvent offrir au lecteur. Les outils digitaux permettent de repenser la façon dont on s’adresse au lecteur et sont l’occasion de lui faire vivre une expérience plus immersive. Ainsi, TEST est avant tout une plate-forme visuelle. On ne trouve aucun commentaire sur les collections. Aucune critique ni encensement. Le visiteur est laissé seul dans cet espace visuel qui parvient à rendre l’univers de la mode moins distant. Les mini-films parviennent à nous immerger dans un univers poétique notamment grâce au mélange des disciplines et au recours fait aux techniques cinématographiques. Ainsi, le mini-film Mathair par Kathryn Ferguson est une exploration de la religion et des rites culturels. C’est aussi l’occasion de présenter le travail de la jeune créatrice Trine Hav Christensen qui s’accorde parfaitement à l’univers mystique de Kathryn Ferguson.

Dans le prolongement de la démarche de TEST, le British Fashion Council a développé en 2012 un rendez-vous passionnant, le Fash/on Film qui a eu lieu pendant la London Fashion Week de février de la même année. Le principal objectif de Fash/on Film est de développer les liens entre les créateurs de mode et les réalisateurs. Pour le British Fashion Council, le développement du film de mode à Londres est un enjeu majeur pour cette industrie car il permettrait de positionner la ville au centre de la révolution digitale.

Le lancement de Fash/on Film a été marqué par un concours de jeunes réalisateurs. Via son engagement pour le film de mode matérialisé par TEST, Jaime Perlman a été sélectionné our faire partie du jury. Les jeunes réalisateurs participants ont reçu un brief du créateur Emilio de la Morena et ont dû proposer des idées de scénari pour présenter sa collection printemps-été 2013. C’est le concept d’Abbie Stephens, baptisé Traces, qui a été retenu: un film jouant entre lumière et obscurité afin d’accentuer les détails des vêtements et des silhouettes.

TEST, Fash/ on Film…autant de plates-formes qui favorisent l’émergence du film de mode tout en bouleversant les contenus éditoriaux. Une inspiration pour la French Touch !

Stephanie Miza et Florence Marin

 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia