9 septembre 2013

Temps de lecture : 1 min

Ten N°8 by Fotolia : « Faux tiroirs »

C'est la rentrée. La saison 2 de Ten reprend sa course et met le cap en Espagne à la rencontre du 8ème artiste international, Sergio del Puerto, plus connu sous le nom de son studio Serial Cut. Sa création inédite, "Faux tiroirs", sera téléchargeable aujourd'hui et gratuitement pendant 24 h sur www.tenbyfotolia.com

Cabinet de curiosités des temps modernes,  l’ambition de Sergio Del Puerto pour Ten 2 est simple : créer l’effet « Wahou ». Objectif ? Accrocher le spectateur dès la première lecture. « Un créatif doit avant tout surprendre, visuellement ou conceptuellement, peu importe. Mais le parti pris créatif doit être puissant et se singulariser. »
L’attention du public ainsi captée, Serial Cut aime à l’entraîner vers une seconde lecture de son oeuvre, plus poussée et détaillée. « J’aime quand les gens prennent plaisir à décortiquer une image, qu’ils s’amusent à chercher les détails, qu’ils se demandent ce qui est réel ou numérique… ».
Et c’est bien ce qu’il a cherché à faire avec son oeuvre « faux tiroirs ». Inspiré des cabinets de curiosités apparus à la Renaissance, la création de l’artiste fourmille de mille détails : des membres humains auxquels se mêlent des ustensiles du quotidien, des arbres, des tubes, une grille… Le tout forme un bric à brac énigmatique, insolite et farfelu qui invite le spectateur à arpenter et à se perdre dans les dédales de l’imagination de l’artiste.

Travail et influences

Cet étrange laboratoire a nécessité de nombreuses techniques alliant photomontage sur Photoshop et utilisation de programmes graphique 3D et Cinema 4D. Le défi a été d’harmoniser la lumière et la colorimétrie des photographies prises sur Fotolia (liste des visuels ici ) avec les images créées en 3D.

Pour ce qui est de son inspiration, l’artiste puise ses idées dans un environnement riche et varié : art moderne comme classique, architecture, design, films et séries, en particulier les Monty Python. Les souvenirs d’enfance sont également un moteur dans sa création.

Pour retrouver l’univers de l’artiste et prendre part à ce voyage, c’est ici.

La rédaction

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia