28 octobre 2009

Temps de lecture : 1 min

Le temps de la solidarité ?

C'est un signe : ce sont des campagnes d'intérêt général qui ont reçu les trois récompenses clefs du 36ème Grand Prix de l'affichage : Grand Prix des professionnels ET Grand Prix du public pour La Fondation Abbé Pierre (BDDP Unlimited). Et aussi prix des campagnes innovantes et hors format pour Solidarité Sida (BETC Euro RSCG).

C’est un signe : ce sont des campagnes d’intérêt général qui ont reçu les trois récompenses clefs du 36ème Grand Prix de l’affichage : Grand Prix des professionnels  ET Grand Prix du public pour La Fondation Abbé Pierre (BDDP Unlimited). Et aussi prix des campagnes innovantes et hors format pour Solidarité Sida (BETC Euro RSCG).

La crise est bien là et elle se rappelle à tous. Crise économique : 62% des Français l’assimilent à a pauvreté, au déclassement, à la perte de leur domicile (1). Crise de la santé et peurs des épidémies. Crise du travail. Crise des valeurs… Et bien sûr, crise des marques. 57% de nos compatriotes pensent d’ailleurs qu’elles ont une responsabilité dans la crise économique et financière que nous traversons (1).

A force de vouloir nous faire croire que la lessive lavait plus blanc que blanc, et d’ignorer les préoccupations des citoyens, la publicité avait perdu ces dernières années non seulement son pouvoir de faire rêver mais aussi son rôle d’initiateur de changements. La com se fait désormais plus solidaire, plus humaine. Reste à savoir si elle peut encore sauver le monde.

(1)  étude internationale réalisée par Euro RSCG C & O /Harris Interactive en mai 2009 auprès de 2400 personnes – 800 par pays- représentatives de la population
 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia