5 octobre 2016

Temps de lecture : 1 min

La télé où je veux, quand je veux

Ça y est. On savait que les Français -comme la plupart des autres peuples- ne pouvaient pas vivre sans leur mobile. Mais l’étape suivante est désormais franchie puisque nos compatriotes ont passé en 2015, pour la première fois, plus de temps sur leur appareil fétiche que devant la télévision, selon une étude réalisée par Flurry Analytics*.

Ça y est. On savait que les Français -comme la plupart des autres peuples- ne pouvaient pas vivre sans leur mobile. Mais l’étape suivante est désormais franchie puisque nos compatriotes ont passé en 2015, pour la première fois, plus de temps sur leur appareil fétiche que devant la télévision, selon une étude réalisée par Flurry Analytics (*).

Une vraie bascule qui s’explique certes par un « rapport adhésif » entre les individus et leur smartphone que décrypte Michael Stora, psychologue et fondateur-président de l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines (**). Mais le smartphone qui servait autrefois à pallier le temps, ou à combler les moments où l’on se sent seul est également devenu un véritable écran face auquel on peut partager des programmes et se retrouver. L’étude constate ainsi une vraie évolution des usages : moins d’applications de jeux et beaucoup plus d’applis sportives (+217%), tirées par les événements mondiaux tels les Jeux Olympiques de Rio ou l’Euro de Football.

Plus que jamais les chaînes de télé, les fournisseurs de contenus et les annonceurs devront être flexibles et innovants pour atteindre les consommateurs là où ils sont et sur l’appareil qu’ils utilisent. Le choix pour les mobinautes-téléspectateurs-consommateurs sera abyssal mais le défi pour les professionnels est d’autant plus passionnant. Vive la créativité.

(*) Dans le monde, l’étude estime à 280 millions le nombre d' »accros » au mobile -ceux qui l’utilisent plus de 60 fois par jour- en 2015, contre 176 millions un an plus tôt.
(**)  interviewé sur RTL le 5 octobre

 

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia