10 avril 2013

Temps de lecture : 2 min

Teens Party : le nouveau rite de passage

Les Teens Party sont devenues les soirées incontournables des adolescents. Ces véritables « boîtes de nuit » organisées en plein jour modifient le répertoire des loisirs de ces jeunes. Retour sur phénomène grandissant qui ébranle les habitudes sociales des adolescents.

Fini les booms organisées à l’abri des regards des parents entre 15 heures et 17 heures. Aujourd’hui faire la fête entre adolescents est une affaire sérieuse. Intitulés « Teens Party », ces rassemblements ont pourtant tout d’une soirée en boîte de nuit classique, à une différence près : l’alcool et le tabac y sont proscrits. Ainsi, une à deux fois par mois, les 12-17 ans sont invités à arpenter les hauts lieux festifs des grandes villes de France pour s’amuser en toute sécurité, en début de soirée seulement.

Une chose est sûre, cette nouvelle pratique répond à un besoin évident de cette tranche d’âge pour qui « se rendre en boîte » était un chemin semé d’embuches. Plus besoin de montrer sa pièce d’identité, de défier l’autorité parentale, ni de manigances en tout genre.

Pourtant, ces obstacles contribuaient à la construction de soi, arriver à accéder à ces endroits festifs était le signe d’une maturité certaine, le signe du passage à « l’âge adulte ». Désormais, avec ce concept, aller en boîte est aujourd’hui simple comme bonjour.

CR: Teens Party

Construire son ID sociale

A l’instar de toutes les représentations fantasmagoriques de cette génération dite du digital, le besoin de rassemblement physique est encore de mise. Il semblerait même qu’il soit une condition sine qua non à la constitution de son identité sociale, aussi bien dans la vie réelle que sur les réseaux sociaux. En d’autres termes, au même titre que le premier téléphone portable, symbole de l’autonomie, les Teens Party seraient en quelque sorte un rite de passage d’un nouveau genre.

Il est vrai la première boîte était déjà auparavant une étape sociale clé mais qui restait de l’ordre de l’extraordinaire, du sensationnel.

CR: Teens Party

Une aubaine marketing

Ces nouveaux rassemblements ne font pas vibrer que les ados. Evidemment, ce rituel émergent, attise d’ores et déjà la curiosité des marques. Et à juste titre, quoi de plus formidable qu’un rendez-vous mensuel avec sa cible fétiche ?

En effet, les Teens Party représentent un moyen efficace de créer du lien et de la proximité avec les adolescents en quête perpétuelle de nouveaux codes. Un territoire d’autant plus intéressant pour les établissements nocturnes qui recrutent leur clientèle plus tôt.

Mimétisme précoce

Pour autant, ces manifestations nouvelles posent la question de l’accélération des mœurs des adolescents et de leurs conditions. L’accès aux Teens Party est loin d’être gratuite : il faut compter entre 20 euros et 30 euros pour l’entrée. Un budget non négligeable pour les parents et une barrière pour une bonne partie de ces adolescents. En somme, pas d’argent, pas de fête. Une bien triste réalité. Pourtant les parents cèdent à cette précipitation de la maturité sous couvert de sécurité instituant ainsi le passage de « l’enfant roi, » à « l’ado roi ».

De plus, elles bouleversent l’agenda culturel de cette tranche d’âge, le fameux « dis moi quels sont tes loisirs, je te dirai ton âge » semble dépassé. Les adolescents ne prétendent plus tenter de faire comme les adultes, les Teens Party leur ouvrent les portes de ce monde…

Karima Benamer

CR: Teens Party

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia