13 juin 2024

Temps de lecture : 3 min

SVoD : est-il possible de contourner Netflix ?

Si l’attention des professionnels du streaming s’est naturellement portée ce mardi 11 juin sur le lancement de Max, et notamment sur son intégration aux offres des distributeurs (l’INSIGHT NPA en propose ce jeudi 13 juin une revue détaillée), ils devraient également s’intéresser de près aux performances du forfait en série limitée lancé le même jour par Canal+.

Disponible jusqu’au 15 juillet, « Canal+ Ciné Séries Essentiel » rassemble Canal+ et sept de ses déclinaisons, Max, Paramount+, Apple TV+, Cine+, Insomnia et OCS pour un tarif de 19,99€ la première année, sous réserve d’un engagement de 24 mois (tarif de 29,99 €/mois la deuxième année).

Disney+ ne figure pas dans cette liste, pour des considérations tenant vraisemblablement à la renégociation de ses accords de distribution avec Canal+ (lire par ailleurs Disney+ pourrait quitter les offres de Canal+ en 2025). Mais, beaucoup plus surprenant alors que Canal+ et Netflix ont annoncé le 31 mai  le renouvellement de leur accord de distribution, le champion mondial de la SVoD en est également absent.

S’exprimant début mai dans Le Figaro, le président du directoire de Canal+ Maxime Saada avait annoncé le lancement de nouvelles offres destinées à exploiter le « potentiel de croissance » que le groupe conserve dans l’hexagone. L’arrivée de TV+ est apparue comme une première contribution à cet objectif (lire sur la plateforme INSIGHT NPA Avec TV+, Canal+ se pose en point d’accès de référence à l’univers connecté) ; avec « Ciné Séries Essentiel », Canal+ pourra vérifier s’il existe une clientèle significative, prête à se passer de Netflix en contrepartie d’un mix d’autres marques référentes du streaming (Canal+, Max, Paramount+ et Apple TV+ au premier chef) et d’un tarif inférieur d’un tiers à celui du bouquet Ciné Séries complet (19,99€ – soit exactement le même prix que le forfait premium de Netflix – vs 29,99€ pour Ciné Séries, en période promotionnelle l’un comme l’autre).

La réponse n’est pas triviale, tant le champion mondial est parvenu depuis bientôt dix ans (on fêtera le 15 septembre le 10e anniversaire de son arrivée dans l’hexagone) à incarner la SVoD. D’après le Baromètre des Usages Audiovisuels NPA Conseil / Harris Interactive, plus de deux Français sur cinq (41% ; 53% chez les moins de 35 ans) déclaraient à la fin du premier trimestre en bénéficier. Pour plus d’un tiers (36% ; 39% chez les moins de 35 ans), Netflix représente la seule plateforme à laquelle ils sont abonnés. Et les études réalisées sur le « churn and return » décrivent, en Europe comme aux Etats-Unis, une situation identique dans laquelle Netflix représente le service de référence au sein des foyers – donc relativement abrité des mouvements de désabonnements – autour duquel « tournent » les autres plateformes, au gré des calendriers de sorties de leurs franchises phare notamment.

Mais que Canal+ réussisse à démontrer que le leader lui-même n’est pas incontournable, en puisant par exemple dans le vivier des plus de 40 % de Français (43%) qui n’ont pas encore franchi le pas de la SVoD, rouvrirait considérablement le jeu pour les distributeurs, dans la conception des bundles qu’ils proposent. Et les Français ne seront pas les seuls à s’y intéresser : The Walt Disney Company et Warner Bros Discovery y trouveraient sans nul doute une motivation supplémentaire au lancement de la combinaison Disney+ / Hulu / Max dont ils ont annoncé l’arrivée au cours de l’été, tout en restant flous à ce stade (pricing, distribution…) sur les modalités de cette arrivée.

 

separation

INfluencia est heureuse de vous faire partager  la synthèse de l’Insight NPA de la semaine et vous propose une offre exclusive en partenariat avec NPA Conseil : -30% sur « Insight NPA » de cette semaine (soit 525 € au lieu de 750€). Insight NPA est l’outil de veille et d’aide à la décision référent pour les acteurs des marchés médias, Télécoms et Numérique.

Pour profiter de cette offre, cliquez ici

Suite à votre achat, votre document pdf « Insight NPA » vous sera envoyé par e-mail dans un délai de 48h. Découvrez le sommaire de la publication de cette semaine : 

separation

 

Une année difficile pour MultiChoice qui pourrait accélérer la décision des actionnaires de se rapprocher de Canal+

Sur le point d’être racheté par le Groupe Canal+ (Vivendi), MultiChoice Group (MCG), principal opérateur de télévision payante en Afrique subsaharienne a publié le 13 juin ses résultats annuels pour son exercice fiscal décalé clôturé au 31 mars 2024… (lire la suite)

 

20% des abonnés à la SVoD bénéficient d’au moins un service en inclusion

Max ambitionne « d’intégrer rapidement le top 3 » des plateformes payantes en France, expliquait le président des activités streaming de Warner Bros. Discovery, JB Perrette, cité par le Figaro, en amont du lancement de la plateforme...(Lire la suite)
Image

Les revenus de Disney ont progressé de plus de 50 % en Europe depuis le lancement de Disney+

La société The Walt Disney Company Limited, filiale du groupe Disney au Royaume-Uni, également en charge de superviser l’ensemble des activités sur le marché européen ainsi qu’au Moyen-Orient et en Afrique… (lire la suite)
Image

Attribution des fréquences TNT : quelles sont les prochaines étapes ?

L’ARCOM doit attribuer quinze fréquences TNT d’ici 2015. Les fréquences TNT font partie du domaine public de l’Etat, leur occupation est autorisée par l’ARCOM. Ces fréquences sont déjà utilisées par des éditeurs… (lire la suite)

separation

Pour acheter « Insight NPA » de cette semaine, cliquez ici
Pour vous abonner et recevoir « Insight NPA » chaque semaine, cliquer ici.

À lire aussi sur le même thème

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia