7 janvier 2016

Temps de lecture : 4 min

« Sublimer l’expérience du coup de foudre amoureux et du premier baiser »

Retour sur un des plus gros castings de films publicitaires d’Europe : celui pour le parfum Amor Amor de Cacharel. Ou comment la co-création et les réseaux sociaux ont participé à l’écriture du scénario. Explication avec Nathalie Duran Directrice Générale Designer Brands Fragrances chez L'Oréal.

Retour sur un des plus gros castings de films publicitaires d’Europe : celui pour le parfum Amor Amor de Cacharel. Ou comment la co-création et les réseaux sociaux ont participé à l’écriture du scénario. Explication avec Nathalie Duran Directrice Générale Designer Brands Fragrances chez L’Oréal.

INfluencia : comment l’opération Casting Amor Amor s’insère-t-elle de la stratégie digitale de Cacharel et de sa communauté ?

Nathalie Duran : la stratégie digitale de Cacharel vise à renforcer le lien et la proximité entre la marque et sa communauté de fans qui sont près de 800 000 sur Facebook. Le Casting Amor Amor, pour la deuxième année consécutive, a proposé à des jeunes filles de 16 à 25 ans de devenir le nouveau visage du parfum. C’est en leur donnant un rôle actif et central que Cacharel crée de l’engagement, les valorise et croit en elles. Les points de contact sont privilégiés pour parler à une audience plus large et lui donner la parole.

La puissance et l’affinité du digital nous ont permis de pousser la co-création encore plus loin cette année en proposant aux candidates de participer à l’histoire de la campagne en choisissant son scénario. Parmi les trois proposés, la communauté a fait confiance à la marque en votant massivement pour le scénario surprise. Enfin, toute la communauté a pu suivre sur les réseaux sociaux l’avancement du Casting Amor Amor, des délibérations au tournage de la nouvelle campagne avec la websérie exclusive.

IN : quels ont été les temps forts de la campagne Amor Amor Casting Saison II ?

ND : nous avons été, cette année encore, admiratifs de l’énergie déployée par les jeunes filles Amor Amor pendant le Casting. Parmi les 20 000 candidates internationales – presque plus du double par rapport à l’année dernière – près de 7 000 participantes en France ont tenté leur chance et se sont investies dans le Casting Amor Amor, activant leur communauté pour recueillir le maximum de votes. La finale du Casting et ses délibérations ont été un moment d’émotion pour les 10 finalistes qui ont dû convaincre un jury professionnel sans être professionnelles elles-mêmes. Le shooting de la publicité a été une aventure privilégiée : Estelle, la gagnante française et Marta, la gagnante espagnole, nouveaux visages du parfum Amor Amor, ont vécu un tournage inédit entourées de professionnels. Dans les spots publicitaires tournés en Croatie et en Slovénie, les jeune couples traversent une cascade et s’embrassent, se jetant littéralement à l’eau, comme on le fait quand on tombe amoureux. Le choix de ce cadre extérieur dans une nature sublime fait écho à l’expression de leurs sentiments intérieurs.

IN : comment cette opération contribue-t-elle à ériger le parfum comme une fragrance incontournable auprès des adolescentes ?

ND : organiser un casting géant en quelques mois, ce qui était impensable il y a encore quelques années, est un réel levier pour toucher les jeunes filles et partager le fait qu’Amor Amor les accompagne réellement dans la découverte de l’amour. Parfum incontournable depuis son lancement en 2003, Amor Amor est aussi moderne qu’emblématique de la jeunesse. Il est un totem qui apporte confiance en soi et un parfum rassurant qui s’inscrit dans une démarche de séduction. Les campagnes de communication Amor Amor, depuis toujours, subliment l’expérience du coup de foudre amoureux et du premier baiser ; les jeunes filles peuvent ainsi s’identifier à la campagne de publicité et à Estelle, le nouveau visage du parfum.

IN : pourquoi avez-vous choisi de mettre des jeunes filles non-professionnelles au coeur de la communication d‘un parfum aussi stratégique, et plus concrètement devant la caméra ?

ND : Cacharel a toujours été une marque tournée vers les jeunes talents. Après avoir travaillé avec Kate Moss ou Laëtitia Casta à l’aube de leur carrière, elle a révélé Eddie Campbell et a plus récemment collaboré avec la Youtubeuse Enjoy Phoenix qui a réalisé son premier tutoriel Parfum avec Anaïs Anaïs Premier Délice. Elle a également fait confiance à la célèbre photographe Sarah Moon, qui a signé la toute première campagne du parfum Anaïs Anaïs en 1978 devenue iconique et Olivia Bee, 19 ans quand elle a réalisé la campagne d’Anaïs Anaïs Premier Délice en 2013. C’est le jeune réalisateur belge Arnaud Uyttenhove, avec son style libre et épuré, qui a réalisé les deux dernières campagnes du parfum. Cette démarche fait intégralement et sincèrement partie de notre identité de marque. Avec l’opération digitale Casting Amor Amor, nous sommes allés plus loin en travaillant avec des jeunes filles non professionnelles. Nous avons recherché en elles la spontanéité, la fraicheur et l’insouciance. Parfaites représentantes de leur génération et de ses rêves, elles incarnent une vérité en écho avec le parfum et nous sommes très heureux d’avoir fait ce choix.

IN : quelle est votre vision pour la marque ?

ND : notre souhait est d’accompagner les jeunes filles d’aujourd’hui avec des premiers parfums complices ; à la fois de la découverte de leur féminité avec Anaïs Anaïs et Anaïs Anaïs Premier Délice et du coup de foudre amoureux avec Amor Amor et Amor Amor Mon Parfum du Soir. Chacun célèbre, à sa manière, la puissance de la féminité et le romantisme d’aujourd’hui. Ils incarnent des émotions fortes avec trouble, audace et poésie. Classée 12e marque parfums féminins en Europe (source : NPD 2014) et 11e en Amérique Latine (source : Segmenta 2014), Cacharel, marque de l’intimité, propose aux jeunes filles l’expression de leurs sentiments les plus profonds en étant un pilier de leur féminité naissante.

Gabrié Marion

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia