15 juin 2016

Temps de lecture : 0 min

Soufflez, inspirez, soufflez, inspirez…

« Ceci est une page blanche, pourquoi ne pas y écrire un mot ? », proposait Victor Hugo dans sa Correspondance. Alors, à quelques jours de l’ouverture du Festival de Cannes, temple de la créativité la plus débridée, et au moment où sort notre prochaine revue consacrée à l’inspiration, j’ai eu envie de vous proposer d’écouter ce géant de la littérature.

« Ceci est une page blanche, pourquoi ne pas y écrire un mot ? », proposait Victor Hugo dans sa Correspondance. Alors, à quelques jours de l’ouverture du Festival de Cannes, temple de la créativité la plus débridée, et au moment où sort notre prochaine revue consacrée à l’inspiration, j’ai eu envie de vous proposer d’écouter ce géant de la littérature.

Alors, à votre tour de prendre votre plume ou votre souris, et de nous envoyer un édito à la rédaction (redaction@influencia.net). Nous publierons celui qui nous aura le plus… inspiré. Et si l’inspiration ne vient pas en une minute, rassurez-vous. Thomas Edison nous avait prévenus : “Le génie est fait d’un pour cent d’inspiration et de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration.”

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia