18 juillet 2012

Temps de lecture : 2 min

Sopixi : une nouvelle génération de site ?

Nouvelle plate-forme de création de site internet fraichement débarquée sur le Web, Sopixi se veut unique en son genre mais l’est-elle vraiment ?

« Nous avons élaboré une plateforme 100% gratuite et faisant la part belle à la créativité de ses utilisateurs » explique Christophe Agnus, le fondateur de Sopixi. Selon lui, sa plateforme est une proposition unique sur le marché des sites Web car la création d’une interface via Sopixi est tellement simple qu’elle en devient un jeu.

L’avantage est que non seulement l’internaute lambda y trouvera son compte en élaborant un site sans avoir au préalable une formation de geek mais des graphistes indépendants ou des agences peuvent aussi laisser exprimer leur créativité pour des clients divers…

« Aujourd’hui les internautes, quand ils se lancent dans la conception d’un site ont besoin d’être rassurés. Les plates-formes telles WordPress, Tumblr et consorts sont soit encore un peu trop complexes pour l’usager de base, soit accaparées par une communauté à l’identité trop prononcée », insiste C.Agnus qui fut aussi à l’origine du lancement de la plate-forme de l’Express en 1995 et plus récemment directeur délégué chez Mondadori France chez qui il rencontra son associé actuel Rémi Poulet. En revanche d’autres plateformes comme entre autre Wix.com reprennent peu ou prou les principes d’accessibilités développés par Sopixi.

L’éventail des possibilités offertes comme un nombre de pages illimitées et très peu de restrictions créatives permettent au fondateur d’insister sur la gratuité de son produit. Une gratuité qui a ses limites puis qu’il reconnait aussi que : « le vrai gratuit n’existe pas ». Une « cohérence » dans ses propos qu’il explique par son modèle « freemium » offrant une optimisation payante pour des clients désireux de customiser techniquement leur site.

Car il faut bien que Sopixi vive ! Si le service essentiel de Sopixi (un site Web en html 4 mais évolutif en 5, une eboutique avec un système de paiement) est effectivement et durablement gratuit, de nombreux services complémentaires sont proposés, sur une base low-cost. Le nom de domaine coûte ainsi 10 euros HT par an. Des solutions de sauvegarde automatique, sur serveurs séparés, sont à 0,50 euros par mois. De l’espace disque supplémentaire (un giga octets) est aussi au catalogue, comme bientôt des designs créés par des graphistes indépendants (tarifs fixés par les graphistes-créateurs), en complément des designs gratuits.

Mais le petit plus de la maison est aussi une multitude de services humains permettant d’aider un internaute en détresse. On peut ainsi faire appel à un correcteur qui pourra relire vos textes ou un graphiste qui pourrait faire office de conseiller en design. Toutes ces personnes seront regroupées autour d’une communauté que l’on pourra ou pas rémunérer pour services rendus.

La cible dans un premier temps est clairement définie : « nous visons en priorité les petite PME-PMI, les indépendants et toute forme d’organismes professionnels* ». Quant aux objectifs : « On veut atteindre les 13 millions de comptes pour 2015 dont 2 millions pour la France. Une version en anglais est prévue pour fin 2012, ce qui permettra dans un premier temps un développement au Brésil, Inde, Russie, Côte d’Ivoire et Maghreb ».

La sortie officielle de Sopixi est prévue pour la rentrée. La version bêta comporte déjà 1800 sites créés par des particuliers et « sans aucune communication » comme le dit son fondateur. Enfin ça, c »était avant que l’on se rende compte qu’il y avait eu une page de pub en janvier 2012 dans Entrevue…

Gaël Clouzard
Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

*chambres de commerce, etc…

Vidéo de démonstration

Système d’insertion des vidéos innovant

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia