26 juin 2013

Temps de lecture : 2 min

Le Social Gaming devient humanitaire

Le désastre humain et matériel de l’ouragan Sandy mérite une initiative caritative plus pertinente et efficace que les méthodes traditionnelles d’aide à la reconstruction. Ce constat en forme de volonté, l’agence Mother et Zynga l’ont concrétisé en façonnant un jeu social humanitaire inédit.

Les concerts, les numéros verts, les billets généreusement laissés dans la jarre en verre à la caisse du supermarché ? Pour Mother New York, ces leviers humanitaires classiques ne sont plus à la hauteur ni des enjeux caritatifs aux Etats-Unis, ni du quotidien digitalisé des citoyens connectés.

En dévastant la cote new-yorkaise en octobre 2012, l’ouragan Sandy a mis en exergue les lacunes des aides gouvernementales, incapables aujourd’hui encore de cautériser la plaie béante des dégâts laissés par la catastrophe. Convaincus que les jeux sociaux constituent une réponse plus pertinente et efficace, les créatifs de l’agence new-yorkaise ont fait appel à Zynga pour créer Repair the Rockaways.

Expérience interactive innovante et unique, ce jeu social humanitaire ambitionne à la fois de lever des fonds ; mais aussi de conscientiser le grand public sur le délabrement des Rockaways, une péninsule de Big Apple largement ignorée par les millions d’euros de l’aide publique à la reconstruction.

Calqué sur le jeu à succès Farmville, Repair the Rockaways propose aux utilisateurs d’acheter des briques virtuelles qu’ils peuvent ensuite placer où ils veulent sur la carte digitale du quartier de Rockaway. Chaque brique équivaut à un don et après 400 unités en caisse, le jeu simule l’apparition d’une maison. Dans le vrai monde, l’habitat pourra être réellement construit par Respond and Rebuild, l’ONG à qui sera reversé l’argent.

Les briques à 160 000 euros

Egalement conçu comme une plate-forme pédagogique de contenu, le jeu social – designé et développé en collaboration avec Casserole Labs – tiendra informé les donateurs des avancées des chantiers. Réalisé par Respond and Rebuild, un court métrage est carrément disponible à la fin de cette expérience interactive et caritative, sans équivalent chez l’Oncle Sam. Mother annonce même qu’à terme, elle a prévu d’ajouter des vidéos informatives à l’intérieur du jeu – chaque membre sera alors prévenu de la nouveauté par email.

“Nous avons intégré le news dans l’expérience. Si vous êtes touché par ce que vous voyez et que vous vous en souciez assez, nous voulons que vous fassiez un deuxième don. Potentiellement, il est possible de verser jusqu’à 160 000 euros via la vente des briques », explique Tom Webster, de Mother New-York

Juste après le passage de Sandy, le bras armé de Mother dans la production et l’édition, Animal New York s’est rendu sur le terrain dans les Rockaways. Inspirés par le court métrage « Rockaway Needs Us », réalisé par Everyone and Company, les deux altruistes ont décidé de mettre en lumière la faillite humanitaire de la machine des mastodontes comme la Croix Rouge et la FEMA, l’agence fédérale du gouvernement. C’est comme cela qu’est né Repair the Rockaways.

« La catastrophe naturelle n’est pas le problème principal. Ce qui l’est, c’est le désastre humain qui la suit », assure Sofia Muriente, d’Occupy Sandy, qui travaille main dans la main avec Respond and Rebuild. « Il y a des millions de moyens d’aider la donation et le volontariat à devenir assez simple et ludique pour attirer les gens », poursuit Muriente. Repair the Rockaways en fait partie.

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia