16 mai 2014

Temps de lecture : 1 min

Snickers au secours du  » schizo  » !

Snickers lance sa mini barre pour les petites fringales et poursuit son redéploiement en France. L’occasion de décliner 4 films à l’humour noir qui montrent comment on peut péter les plombs quand on a juste à moitié faim. Aussi décalés que la première campagne.

Quand on a un petit creux et même un tout petit creux, il y a pire que les énormes gargouillis incontrôlables ! On peut ne plus être que la face cachée de soi et ne pas faire les choses à moitié. Au point d’en oublier les bonnes manières, le fairplay, la décence ou la gravité d’une situation… bref de péter les plombs sans plus se soucier de révéler l’autre partie de sa personnalité. Des expériences schizophrènes et embarrassantes vécues par un entraîneur de boxe qui finit de motiver son poulain en mode tueur, un mafieux qui devient une balance avant même d’ y être contraint, une veuve éplorée qui se met à sautiller (de joie?) en plein enterrement ou une bonne copine qui trouve moche un bébé et qui, effarée, le dit tout haut.

Cette nouvelle campagne pour la barre chocolatée bourrée à la cacahuète est grinçante et efficace, et un vrai régal! Tout tient dans le jeu des acteurs mis en scène par Rosey, réalisateur chez Moonwalk, qui sans artifice, utilise le registre du cinéma et des films à grand succès pour illustrer avec humour ces incessants changements de personnalités.

Signés « t’es à moitié toi quand t’as à moitié faim», ces quatre films prennent ainsi le relais de la première campagne lancée en septembre 2013, sur le thème « t’es pas toi quand t’as faim » par CLM BBDO et qui marquait le retour de la marque en France. Tout aussi décalée, elle mettait en scène un gentil jeune homme qui se transforme en vilain Gremlins dès qu’il est affamé mais qui redevient aussi doux qu’un chocolat dès qu’il a sa barre. Et même si cette première campagne était réussie, le deuxième opus  est encore mieux. On attend la suite !

Florence Berthier

RIP

MAFIA

BEBE

BOXE

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia