27 septembre 2013

Temps de lecture : 1 min

Smart et BoConcept repensent l’espace urbain

Après Munich et Copenhague, Paris accueille l’exposition éphémère My urban living room. Une association judicieuse entre les 2 marques…

Depuis février, Smart et BoConcept posent la problématique du mieux vivre ensemble. Comment évoluer dans un monde où l’espace devient une denrée rare. Après l’Allemagne et le Danemark, c’est au tour de la France d’accueillir l’opération. Pour se faire, les marques ont fait appel à deux artistes pour intégrer la petite citadine au mobilier danois : Jérémy Agnew et David Myron du collectif Anew Design.

Le mouvement c’est la vie

Déambulation et mouvement sont les maîtres mots de l’œuvre des deux artistes anglais : « Nous voulions absolument jouer avec le mouvement de l’air. C’était l’une de nos priorités afin de créer un sentiment de vie et d’interaction avec les gens. » confie Jeremy Agnew en plein soleil sur la place de la République.

Grâce à des bandes de fil jaune en nylon, le public est invité à se perdre au milieu de l’installation. Après quelques secondes d’égarement, le passant se retrouve nez à nez avec la Smart fortwo. Le spectacle est encore plus intéressant de l’extérieur, tranquillement assis dans le mobilier BoConcept qui entoure l’œuvre. La curiosité est aussi l’un des ingrédients de cette journée : « Les gens sont vraiment demandeurs. Ils nous posent des questions sur l’œuvre et sa réalisation. Pourquoi, comment… » rajoute Jérémy Agnew dans un français impeccable.

Un co-branding d’avenir

Depuis février, Smart et BoConcept sont partenaires de cette édition My urban living room. Les clés de ce rapprochement ont été le design urbain et la customisation. Les marques souhaitaient également une grande interaction pendant les performances. Discuter, échanger, partager avec l’artiste… et surtout comprendre comment l’espace pouvait être réutilisé. Après cette opération, le co-branding devrait à nouveau perdurer avec une nouvelle formule.

Prochaine étape, Barcelone…

Eric Espinosa / @EricESPINOSA8

   

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia