14 juin 2011

Temps de lecture : 1 min

Un Skype géant à Toronto et Montréal

C’est une première mondiale: les habitants de Montréal et ceux de Toronto ont pu pendant 10 jours communiquer en temps réel par murs interposés.

Les murs n’ont plus seulement des oreilles, ils ont aussi des yeux et une bouche. Les murs canadiens en tout cas… Les marques ont été les premières à innover dans ce domaine. Il y avait déjà le mur de Ford aux Etats Unis, le « iWall » de Toyota.  Voici que les villes elles-mêmes se mettent à l’interactivité.

Une interactivité qui dépasse l’audace des marques avec cette fois-ci un dialogue en direct entre les habitants des deux villes distantes de 550 kilomètres.

Deux murs numériques ont ainsi vu le jour en plein centre de Montréal et de Toronto, pour permettre aux citoyens des deux cités de communiquer entre eux en temps réel. Cette expérience, lancée par Tourisme Montréal et Tourism Toronto, et baptisée d’un très joli nom teinté de québécois, «trompe ta ville mur à mur», consiste en deux écrans géants dans chaque capitale. Montréalais et Torontois pouvaient ainsi s’envoyer des messages, ou montrer aux autres ce qu’ils faisaient, comme s’ils étaient sur un Skype géant.

cliquez sur l’image pour lancer le lien vidéo

Chaque jour, un thème différent: tours de magie, mode, musique… Et même un souper interactif!

Les habitants pouvaient également participer de façon plus pro-active et proposer d’autres activités en se rendant sur facebook sur TrompeTaVilleMuraMur.com ou sur TheCheatingWall.com.
Alors à quand un mur sur les Champs Elysées et sur Oxford Street? Pour oublier que les Britanniques nous ont «piqué» les JO, et pour resigner l’Entente cordiale ?

Sylvain Bénémacher

Source: marketingqc.ca

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia