17 avril 2020

Temps de lecture : 3 min

Short story : La dispute par Raphael Kenzey

Le cofondateur de la maison de production Raise Up, Raphaël Kenzey nous avait bien fait rire avec son "sketch", Le suicidaire, il y a deux semaines. Voici sa nouvelle histoire courte... Un goût certain pour l'humour british des comédies absurdes... Merci pour cette dispute Raphaël!

Le cofondateur de Raise Up, Raphaël Kenzey nous avait bien fait rire avec son « sketch », Le suicidaire, il y a deux semaines. Voici sa nouvelle histoire courte, La dispute… Un goût certain pour l’humour british des comédies absurdes… Merci pour cette non-engueulade, Raphaël!

Pourquoi vivre en paix alors qu’il y a tant de raisons de ne pas s’engueuler dans un couple? C’est la question que se posent les deux protagonistes de cet échange parfaitement parfait! So british.

Épisode 2 la dispute

Le mari
Qu’est-ce que t’as ?

La femme
Non non rien

Le mari
Mais si je vois bien que t’as quelque chose…

La femme se lève en soulevant ces assiettes d’un geste sec

La femme
Rien c’est bon je t’ai dit

Le mari
Mais je connais ce ton

La femme
Quel ton ! quoi encore ?

Le mari
Ce ton qui veut dire « j’ai quelque chose, mais je veux que t’ai conscience de ce que j’ai à te reprocher »

La femme (reprend un ton très calme)
Bon tu veux la vérité ?

Le mari
Evidemment

La femme
j’ai vraiment rien et c’est ça le problème.

Le mari
Bah alors…

La femme
Bah alors on s’emmerde là, ce serait bien une petite dispute mais j’avais rien sous le coude

Le mari
Et tu t’es lancée comme ça… !

La femme
Oui je me suis dit que si ça se trouve t’aurais trouvé un truk auquel j’avais pas pensé mais t’as tout gâché…

Le mari
J’avoue que c’était une bonne idée la dispute…

La femme
Ben oui franchement j’en peux plus des séries, j’ai l’impression d’avoir tout vu

Le mari
Ouai c’était vraiment une bonne idée la dispute

La femme
Alors qu’est-ce qu’on fait ?

Le mari
Mais je sais pas là, moi j’ai rien sous le coude non plus…

La femme (air agacée)
Pour changer…

Le mari fait une moue d’énervé, puis sourie comme s’il venait de comprendre quelque chose…

Le mari
Ah pas maaaal !

La femme
Ben oui mais fais un effort aussi, j’y met du miens mets y du tiens un peu

Le mari
Ah oui pardon…
(il prend un ton presque théâtrale de mauvais acteur)
« comment ça pour changer, tu te fous de moi ?»

La femme
Tu vois bien que c’est trop tard, faut trouver autre chose

Le mari
Je cherche… je cherche

Les deux reflechissent

Le mari
Tu me trompes ?

La femme
Trop gros, et tu sais très bien que non

Le mari
Ta mère est une conne ?

La femme
Mais enfin elle est morte…

Le mari
« était » une conne

La femme
Changes ste plait, ah je sais, ça te fais pas un peu chier que je reprenne des études ?

Le mari
Ouh pas mal !! en plus de philo ça sert à rien…

La femme
Je crois qu’on tient un truk là

Le mari
Oui mais non…

La femme
Mais quoi encore ?

Le mari
Franchement je serais pas sincère, je te trouve hyper sexy quand tu mets tes lunettes, et je m’en suis déjà vanté auprés de mes amis, donc je serais pas sincere…

La femme
Bon tu fais chier avec tes amis bobos…

Le mari
Ah ?

La femme
Mais non c’est pas assez.

Le mari
T’inquiète pas on va trouver

La femme
Franchement on est lisse, notre couple est trop parfait, nos enfants sont irréprochables, tout est impeccable, c’est pas supportable…

Le mari
T’as raison comment on en est arrivés là ?

La femme
Mais regardes toi aussi, t’oublies jamais aucunes dates d’anniversaire, tu m’amène le p’tit dej au lit, tu me soutiens dans mes projets, remet toi en question merde…

Le mari
T’as raison je suis désolé… (un temps de reflexion) mais toi aussi franchement, t’es toujours magnifique, tu t’es jamais laissée aller, t’a des réflexion brillantes sur chaque sujets, et t’as le caractère parfait pour tout négocier, quand moi je me laisserais arnaquer, c’est ptet toi le probleme ?

La femme
On est trop compatible en fait…

Le mari
Beaucoup trop

La femme
Mais j’étouffes en fait…

Le mari
C’est normal

La femme
Je demande le divorce en fait…

Le mari
Excellent, ça va nous occuper au moins 2 mois cette histoire… t’es forte franchement t’es très forte

La femme
Merci

Le mari
Et après on se remet ensemble ou… ?

La femme
Ça on verra plus tard, sinon on va le faire sans conviction…

Le mari
Excellent ! je t’aime chérie

La femme
Opopop !

Le mari
Oh oui pardon ! excellent cherie excellent…

PS: Raphaël on sait que tu écris comme tu respires, alors, donne-nous ce que tu nous caches… Merci.

Kenzey Raphaël

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia