22 octobre 2015

Temps de lecture : 2 min

Senior et alors ?

Etre au placard, se ringardiser, se recroqueviller, jouer au papi et à la mamie... Les seniors se rebiffent et veulent croquer la vie à pleines dents. Le site lesnanasseniors.com entend bien devenir le porte-drapeau de cette génération qui n'a pas fini de nous surprendre.

Etre au placard, se ringardiser, se recroqueviller, jouer au papi et à la mamie… Les seniors se rebiffent et veulent croquer la vie à pleines dents. Le site lesnanasseniors.com entend bien devenir le porte-drapeau de cette génération qui n’a pas fini de nous surprendre.

Passé la soixantaine, doit-on rendre les armes et tirer un trait sur une éventuelle rencontre amoureuse, une ascension professionnelle ou tout simplement vivre en parfaite harmonie avec soi-même ? La réponse est non et la résistance s’organise. Un site entend bien tordre le coup à certaines « prophéties » et les petits-enfants vont en prendre pour leur grade. Son nom ? lesnanasseniors.com. Son credo ? Le contre-pied et une verve bien sentie. « Eh oui, on sait bien que c’est pas toujours marrant d’avancer en âge. Mais voici notre remède à nous : une dose d’humour, une dose d’auto-dérision et pas mal de franc-parler libérateur ! Le rire, c’est désormais prouvé par la science, crée une formidable énergie vitale. La bonne humeur nous fera vieillir avec panache ! », décrit l’auteur du site.

Projet imaginé par Annette Carducci, ancienne scénariste, réalisatrice et productrice, le constat est clair : « Avec les progrès de la médecine, nous avons gagné 15 ans d’espérance de vie. Et entre 55 et 75 ans, nous sommes en super forme. Nous ne voulons pas être mis de côté, nous avons pour nous un certain savoir-faire, de la sagesse mais aussi de l’humour. Il faut libérer la parole de cette génération qui change ». Tous les 15 jours, en plus des conseils et des bons plans, une vidéo est mise en ligne sur le site où Emma, personnage haut en couleurs, aborde de nombreux sujets. Les petits-enfants et le bonheur de pouvoir les rendre aux parents, la drague senior, et ce constat implacable des hommes qui n’assument pas leur âge, les nombreux remèdes (qui ne marchent pas) pour lutter contre le vieillissement, l’achat assumé du sac « girly »… Le ton est corrosif et désacralise le vieillissement : « La vie continue », glisse Annette Carducci, qui souhaite se faire entendre et secouer une société qui évolue bien trop lentement à l’égard des seniors. Il serait peut-être temps, car avec plus de 20 millions de Français âgés de plus de 65 ans d’ici 2025, la génération Silver a son mot à dire.

Peu importe l’âge, pourvu qu’on ait l’ivresse

D’ailleurs, The Kooples a bien compris que cette population n’envisageait pas de « compter pour des prunes » et l’a mise à l’honneur dans son nouveau catalogue. Mannequins certes branchés portent beau leur âge avec élégance et modernité, sans pour autant tomber dans l’écueil du jeunisme malsain. Donnant ainsi une image plus que dynamique et déterminée de cette génération qui a aussi, pour partie, un pouvoir d’achat non négligeable et bienvenu pour les marques. Enfin, déjà, l’année dernière, INfluencia publiait un article bourré d’optimisme et exhortait ses lecteurs à réaliser leur rêve professionnel. Intitulé « Il ne sera jamais trop tard pour réussir sa vie professionnelle…  », donnait de nombreux exemples de reconversion réussie : Grandma Moses, qui n’avait jamais touchée un pinceau avant ses 78 ans et qui a connue le succès en peinture deux ans plus tard, Fauja Singh, marathonien à 90 ans ou encore Joseph Conrad, qui ne pipait pas un mot d’anglais jusqu’à ses 20 ans et qui a connu le succès à 39 ans en tant qu’écrivain… Preuve en est que l’on peut se réaliser à n’importe quels moments de sa vie et que l’âge n’est plus un critère, mais une force.

Espinosa Eric

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia