9 mars 2016

Temps de lecture : 3 min

« Le secteur des études reste dynamique et ne cesse d’évoluer »

Le Printemps des études, Rencontres Professionnelles Communication, Marketing, Opinion, dont Influencia est partenaire fête sa 5ème édition les 14 et 15 avril prochains au Palais Brongniart à Paris. Douze grandes conférences sont au programme cette année sur les thèmes : opinion, open data, nouvelle réglementation européenne concernant les données personnelles, témoignages et retours d’expériences sur les nouveautés du marketing BtoB et l’émotionnel dans la décision marketing... Précisions avec Stéphanie Perrin, Directrice d’Empresarial et Commissaire Général du Printemps des études

Le Printemps des études, Rencontres Professionnelles Communication, Marketing, Opinion, dont Influencia est partenaire fête sa 5ème édition les 14 et 15 avril prochains au Palais Brongniart à Paris. Douze grandes conférences sont au programme cette année  sur les thèmes : opinion, open data, nouvelle réglementation européenne concernant les données personnelles, témoignages et retours d’expériences sur les nouveautés du marketing BtoB et l’émotionnel dans la décision marketing… Précisions avec Stéphanie Perrin, Directrice d’Empresarial et Commissaire Général du Printemps des études

INfluencia : les nouveautés de cette nouvelle édition ?

Stéphanie Perrin : pour fêter son 5ème anniversaire, le Printemps des études proposera des événements et des contenus exceptionnels ! Ainsi, Sir Martin Sorrell, Président Directeur Général du Groupe WPP, leader mondial de la Communication et du Marketing et premier dans les Études Marketing, sera l’invité d’honneur de la conférence inaugurale. WPP affiche 179 000 employés à travers le monde, une présence dans 111 pays et un chiffre d’affaires de 15,8 milliards d’euros en 2015. Ce sera l’occasion de découvrir sa vision des études et du marketing. La conférence sur la mesure de l’opinion publique, réunissant les grands spécialistes de l’Opinion, restera un moment fort de l’édition 2016, et posera, à un an des prochaines élections présidentielles, les questions de l’utilisation du digital et des réseaux sociaux dans les études. Enfin en ce qui concerne la data, une première conférence rassemblant les experts de la statistique avancée expliquera comment enrichir la data, tandis qu’une seconde insistera plus particulièrement sur l’Open Data.

De même le grand sujet qui sera amplement développé est celui de l’émotionnel qui sera au cœur des débats avec la présentation des tout nouveaux outils et approches pour saisir la dimension émotionnelle du consommateur. Dans cet esprit, nous inaugurons un espace Sensoriel, permettant aux visiteurs de vivre en live des expériences autour des cinq sens. Avec 124 sociétés participantes, 71 conférences, rendez-vous et prises de parole, les Rencontres professionnelles Communication, Marketing, Opinion, promettent une fois de plus, de relever le défi de montrer ce qui se fait de mieux dans le paysage des études. Marketers, Consumer Insight Managers, Business Intelligence Managers, DirCom et Direction Générales pourront donc échanger autour des tendances et innovations du secteur.

IN : quels sont les grands thèmes de cette année ? Pourquoi ce choix ?

SP : notre sélection thématique est effectuée plusieurs mois à l’avance par le comité de programme. Elle découle d’un travail de recherche et de veille constante : observation de ce qui se fait à l’international, évolution des différents usages, modifications des techniques d’études, et des textes réglementaires et législatifs… Dans le choix final des thèmes, nous prenons également en compte les souhaits en termes d’attentes et de besoins des annonceurs et les réponses des exposants, afin que la demande rencontrer l’offre, et vice versa.

Plusieurs méthodes innovantes pour impliquer le consommateur ou l’utilisateur, voire co-créer avec lui, seront ainsi dévoilées au cours de nombreuses prises de parole: nudge (approche issue des techniques marketing qui a pour principe d’utiliser des moyens simples et peu onéreux pour inciter les individus à changer leurs comportements, et qui permet des résultats rapides et dans des proportions importantes), design thinking (concept qui implique de brainstomer avec les équipes clients afin de faire émerger sur un mode collaboratif tous les besoins, idées et opportunités), communautés et crowdsourcing…

IN : qu’attendez-vous de cette édition ?

SP : le mot d’ordre de cette édition est « explorer ». Explorer le champ des possibles. Le Printemps des études, c’est avant tout permettre des rencontres et des échanges autour des dernières problématiques et nouveautés du marché des études. L’objectif est que les visiteurs puissent repartir avec tous les outils nécessaires à la réalisation d’études quantitatives et qualitatives efficaces et opérationnelles. En effet, le secteur est en pleine mutation, et de nouvelles approches et méthodologies émergent. Le Printemps des études permet donc de les apprivoiser afin de les utiliser de façon pertinente.

IN : la place des études en France se renforce-t-elle ?

SP : même si depuis 2010 le marché des études est stable en France, le secteur reste dynamique et ne cesse d’évoluer. Ainsi, en 2014, le taux de croissance était de 0,6%, pour un chiffre d’affaire de 2,07 milliards d’euros. Les études quantitatives représentent 77,6% du marché, tandis que les études qualitatives génèrent 13,9% de l’offre. La grande évolution repose sur la méthode de recueil électronique et digital des instituts, et les études en ligne qui constituent 44% du chiffre d’affaires quantitatif (35% en 2013). Le digital s’est véritablement imposé dans le monde des études, notamment avec l’utilisation des réseaux sociaux, mobiles et objets connectés.

Photo de Une : Julia Caesar

Pour en savoir plus

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia