13 mai 2024

Temps de lecture : 2 min

Samsung sauve vos photos dans sa dernière campagne

Bien malin.e celui ou celle qui pourra prétendre ruiner mon objectif…

Le terme photobombing, que nous pourrions traduire en français par « photobombage », signifie littéralement gâcher une photographie en s’incrustant inopinément dans le champ de l’appareil photo à l’instant de la prise de vue, généralement en guise de farce ou de plaisanterie. Mais ces attentats du quotidien peuvent aussi être de nature accidentelle, comme par exemple des passants qui se glissent sur votre photo des Pyramides de Gizeh ou le chien des voisins qui apparaît comme par magie à l’arrière-plan d’un selfie. Vilain clébard.

Sauf que désormais, grâce à une nouvelle fonctionnalité, les possesseurs d’un téléphone Samsung pourront supprimer tous ces indésirables de leurs œuvres… à posteriori, et c’est là toute la praticité de la chose. Jamais avare de belles images pour mieux faire le point, l’entreprise l’a fait savoir en supprimant ses propres publicités des clichés des utilisateurs. La campagne nous vient d’Allemagne et a été pensée par l’agence créative Leo Burnett dans le cadre d’une action intitulée « Annoying ads ».

 

 

 

Le concept consiste donc à placer des publicités sur différents supports devant certains des lieux les plus emblématiques, et donc les plus photographiés, de Berlin. Il s’agissait donc d’obstruer la vue des photographes en herbe afin de faire connaître les vertus de « Object Eraser », une compétence du Samsung Galaxy S24, qui permet de supprimer facilement les objets des images grâce à l’IA.

Ainsi, comme l’a partagé l’agence dans une vidéo, les affiches gênantes, aussi bien sur des camions que portées par des personnes, ont affiché des messages tels que « Vous n’aimez peut-être pas cette publicité, mais vous aimerez la facilité avec laquelle vous pouvez la supprimer », ou « Ceci est une publicité gênante que seul un outil qui vous aide à supprimer des publicités gênantes, comme cette publicité gênante de vos photos, pourra supprimer ». À la fin du spot, il montre comment les employés de l’entreprise ont appris aux utilisateurs « victimes » de cette pollution visuelle à supprimer les messages.

« Avec cette campagne, nous avons réussi à capturer les lieux les plus populaires d’Allemagne, tout en divertissant, mais surtout en informant notre public cible de l’efficacité de notre nouvelle fonctionnalité », s’est enthousiasmé Mario Winter, vice-président du marketing de Samsung, dans un communiqué. De son côté, l’agence salue le caractère innovant de la trouvaille, et «  la campagne guérilla tout aussi révolutionnaire » mise en place pour en faire la promotion, précise Benjamin Merkel, directeur exécutif de la création chez Leo Burnett. En bref, que vous le vouliez ou nous : souriez, vous serez filmés.

 

 

À lire aussi sur le même thème

Les Newsletters du groupe INfluencia : La quotidienne influencia — minted — the good. Recevez une dose d'innovations Pub, Media, Marketing, AdTech... et de GOOD

Bonne idée ! Je m'inscris !

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia