16 décembre 2015

Temps de lecture : 1 min

Salut…

« Je suis venu te dire que je m'en vais. Et tes larmes n'y pourront rien changer. Comm' dit si bien Verlaine au vent mauvais. Je suis venu te dire que je m'en vais ».

« Je suis venu te dire que je m’en vais. Et tes larmes n’y pourront rien changer. Comm’ dit si bien Verlaine au vent mauvais. Je suis venu te dire que je m’en vais ».

Cette belle chanson de Gainsbourg pourrait bien résumer ce que nous pourrions dire à 2015, année horribilis pour la France. Dans quelques jours, nos compatriotes fêteront Noël et le Nouvel An, et 2015 disparaitra pour faire place à 2016, ses projets, ses rêves et ses espoirs.

Un peu en avance – car à la fin de cette semaine INfluencia va s’arrêter pendant 15 jours- toute l’équipe souhaite à ses lecteurs une très belle année. Merci de votre fidélité, de votre enthousiasme, de vos commentaires, de votre affection aussi. Et surtout faisons tous en sorte que 2016 soit une année de renouveau et de sérénité. Et puisque j’ai commencé avec Gainsbourg, je finirai avec Barbara : « Ma plus belle histoire d’amour, c’est vous »…

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

27/08/2021
Un nouveau site pour INfluencia

Toutes les équipes d’INfluencia ont travaillé ces dernières semaines à la finalisation d’un tout nouveau site internet, inauguré ce matin.

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia