22 septembre 2010

Temps de lecture : 2 min

Le Salon du Chocolat adopte la «green attitude»

Pour sa seizième édition à Paris, cette manifestation joue la carte de tendance bio et équitable, afin de sensibiliser le plus grand nombre à une consommation responsable tout en restant gourmand. A découvrir dès le 28 octobre Porte de Versailles.

Pour sa seizième édition à Paris, cette manifestation joue la carte de tendance bio et équitable, afin de sensibiliser le plus grand nombre à une consommation responsable tout en restant gourmand. A découvrir dès le 28 octobre Porte de Versailles.

Etats-Unis, Espagne, Chine, Japon, Italie, Egypte, Brésil, Marseille, Lille… Il court, il court le Salon du Chocolat. Une vraie «success story» à la française qui séduit 3 millions de visiteurs dans le monde. Mais si son rayonnement ne cesse de s’étendre, il reste fidèle à son berceau natal avec une seizième édition parisienne placée sous les signes de la biodiversité et de l’équitable. Un thème tout à fait légitime pour cette manifestation qui représente un trait d’union entre les pays producteurs de cacao et les consommateurs de chocolats et qui témoigne de la santé économique du chocolat (1).

C’est donc sous le titre «Ethic et Choc» que le Salon ouvrira ses portes le 28 octobre. Et thématique oblige, tout tournera autour du «vert» : objets futés, design, produits innovants, comportements engagés. Au programme des conférences sur la santé et le bien être, la gastronomie et chocolat ou le développement durable, dans la  «Chocosphère», des shows musicaux issus des pays producteurs comme le Mexique, l’Afrique, l’Indonésie, la Bolivie ou le Pérou, des expositions photos et le fameux défilé «Tendances chocolat» où la biodiversité rimera avec robes en chocolat biologique, couturiers éco-responsables -qui utiliseront des matières recyclées, naturelles ou biologiques- et décors bucoliques (Isabelle Treste).

Et pour la première fois, ce défilé sera organisé au profit d’une association oeuvrant pour une mode durable, Universal Love. En outre tous les créateurs internationaux qui participeront, se sont engagés à respecter la charte de bonne conduite de l’Ethical Fashion Show.

Parmi les événements il y aura aussi la première «pochette à tablette» de chocolat créée par my biotiful chocolat en coton bio et polyester certifiés respectivement  par  Gots et Oeko, l’International Cocoa Awards, des guests stars aux fourneaux, une journée japonaise et celle des Chefs des Relais Desserts. AU programme également, la réédition du concours Charles Proust autour du thème «la Saint Valentin aujourd’hui », des dédicaces avec la Librairie Gourmande, des cours de cuisine, des ateliers enfants, les demi finales des World Chocolate  Masters…

Placé sous le haut patronage de plusieurs ministères, secrétariats d’état et de la mairie de Paris, le salon  bénéficie cette année du partenariat officiel du Syndicat du Chocolat et d’Alter Eco. Avec cette marque  qui défend un modèle économique à travers la valorisation et la préservation de l’agriculture familiale, un écogeste va être proposé: 3000 cacaoyers seront, en effet, mis en jeu  et chaque visiteur pourra devenir parrain et recevra à ce titre un certificat avec le nom du producteur bénéficiaire, l’essence de l’arbre ainsi qu’une photo satellite des parcelles replantées.

Bref, ces cinq jours dédiés au chocolat seront bel et bien tentateurs et gourmands mais avec un petit supplément qui fait du bien à l’environnement.

Florence Berthier

(1)En 2009, 2 millions de foyers ont consommé des tablettes de chocolat équitables et la catégorie «tablette de chocolat du commerce équitable» pèse 17, 6 millions d’euros, soit 14,3% du marché et une croissance de plus 6,7% depuis 2008.
 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia