8 février 2015

Temps de lecture : 1 min

Saint-Valentin : du girly au girl power

Après un passage à vide en 2014, les marques reprennent la parole pour la Saint-Valentin. Oui mais… exit roses rouges et autres attributs clichés de cette fête : le discours évolue, passant d’une communication fleur bleue et girly à un véritable “women empowerment“.

Après un passage à vide en 2014, les marques reprennent la parole pour la Saint-Valentin. Oui mais… exit roses rouges et autres attributs clichés de cette fête : le discours évolue, passant d’une communication fleur bleue et girly à un véritable “women empowerment“.

Chez Veuve Clicquot, la fille 2015 n’a pas peur de scander son amour sur tous les toits, chez Ferragamo, madame ne se contente pas de recevoir, elle offre aussi, tandis que côté parfums, Nathalie Portman (Miss Dior) et Edie Campbell (Black Opium) n’ont pas besoin d’un homme pour exprimer leur féminité. Être “engaged“ au prince charmant fait moins rêver, à l’image des nouvelles princesses Disney (Frozen, Brave), ou même côté people, d’Emma Watson qui se bat pour l’égalité des sexes sans petit ami à son bras.

N’oublions toutefois pas que cette fête reste un moment commercial clé pour les joailliers, et quelle plus belle preuve d’amour qu’un diamant ? Chez Cartier et Tiffany’s, les campagnes gravitent encore et toujours autour du classique “proposal”.

 

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia