21 septembre 2021

Temps de lecture : 1 min

Rosa Paris joue le rôle de sa vie pour Skôda

Aujourd’hui démarre la dernière campagne signée Rosa Paris pour le SUV L’ENYAQ iV 100% électrique de Skôda. Un huis clos au poil pour décrire le désespoir dans lequel sombre un homme, lorsqu’il s’aperçoit qu’il a fait le mauvais choix en matière de voiture. Bien joué!

SKODA

Le type au volant de sa voiture, c’est vous, c’est nous…L’air satisfait de celui qui est dans la bonne caisse. Un poil condescendant, parce que, vraiment il est sûr d’avoir fait le bon choix. Puis ce visage fat, sûr de son fait, se défait peu à peu, le nuancier de ses expressions tourne méchamment au vinaigre, finement, jusqu’à fondre en pleurs, puis à crier de désespoir tandis qu’une voix of  diabolique, explique que le pauvre gars, s’est trompé de véhicule, que la meilleure du moment, la 100% électrique, le must have de Skôda, s’appelle L’ENYAQ iV, un véhicule haut de gamme, fait pour lui, et que pas de chance, ce n’est pas celle qu’il conduit, mais celles qu’il vient de croiser… Ce huis-clos dans un habitacle lambda, dont la voiture est la grande absente, et ce comédien, Julien Guimont, casté de main de maître, prend le spectateur à rebrousse-poil et force la curiosité. Aux commandes, la dernière folie de Rosa Paris qui a donné ce ton si audacieux à cette marque mal aimée…

#SiJavaisSu

Un film irrésistible réalisé par l’Anglais Giles Ripley (produit par Midi Minuit), est le point d’orgue de l’opération #SiJavaisSu qui permettra à tout conducteur dans la situation du malheureux héros de cette saynète, de participer au concours organisé sur tous les réseaux sociaux afin de remporter une  ENYAQ iV.

Une collaboration de cinq ans

Une première en matière d’automobile qui devrait faire le buzz, tant l’offre est originale et alléchante. Ce nouveau film signe une collaboration de cinq ans qui rappelons le, partait de loin… Souvenez-vous, cette campagne qui assumait la laideur de ses modèles, en les comparant aux looks improbables des années 90… Une opération culottée maintes fois primée et suivie d’autres phénomènes de communication tout aussi audacieux.

 

La boucle est bouclée donc avec brio, « en attendant que le constructeur donne enfin son verdict quant à l’agence qui sera choisie d’ici quelques jours », commente Sacha Lacroix, directeur général, qui croise les doigts, fier de ce très beau chemin parcouru.

 

 

 

Cristina Alonso

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia