9 février 2011

Temps de lecture : 1 min

Rimouski sème des fauteuils de bus dans les supermarchés

Pour lancer Citébus, son nouveau service de transports en commun, la petite ville de Rimouski se fend d’un coup événementiel. Non pas en détournant les abribus, pourtant lieux propices à la création comme le démontrent régulièrement Ikea, McDonald’s ou dernièrement Caribou Coffee, mais en installant des fauteuils de bus dans des endroits inattendus mais fréquentés. Un bon moyen d’optimiser un budget modeste.

Pour lancer Citébus, son nouveau service de transports en commun, la petite ville de Rimouski se fend d’un coup événementiel. Non pas en détournant les abribus, pourtant lieux propices à la création comme le démontrent régulièrement Ikea, McDonald’s ou dernièrement Caribou Coffee, mais en installant des fauteuils de bus dans des endroits inattendus mais fréquentés. Un bon moyen d’optimiser un budget modeste.

Un fauteuil de bus facilement identifiable par ses couleurs et son design crânement installé au milieu du rayon fruits et légumes d’un supermarché. C’est l’un des anachronismes découverts par les habitants de Rimouski, lors de leurs courses.

Derrière cette mise en scène surprenante, la mairie de cette petite ville du Canada et LXB Communication Marketing, son agence de communication dont l’objectif est d’informer la population sur ses nouvelles lignes de bus, en investissant des lieux inattendus mais particulièrement fréquentés par la cible.

Le maire, Éric Forest, s’était engagé à améliorer le service de transport en commun de sa ville. Après plus de 30 ans d’interruption, il fonctionne à nouveau avec un circuit élargi à 23 kilomètres et des horaires étendus Une initiative qui doit faciliter les déplacements des citoyens sans voiture, mais aussi désengorger le centre ville et diminuer les gaz à effet de serre.

Avec cette opération événementielle, Rimouski optimise un budget serré dont une partie est consacrée à des spots télévisés de 15 secondes, des affiches, des annonces presse et des dépliants, et des «coups publicitaires» réalisés à des endroits inusités de la ville.

Quant aux bus, ils sont habillés pour trois ans, aux couleurs de trois partenaires locaux  de Rimouski.

Florence Berthier

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

14/09/2021
JCDecaux poursuit sa révolution data

François-Xavier Pierrel, chief data officer de JCDecaux, détaille pour INfluencia la nouvelle offre Data mondiale du groupe, mêlant solutions locales et globales.…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia