30 juin 2014

Temps de lecture : 2 min

La révolution du savoir et de l’éducation

MOOC et “ anti-écoles ” débarquent ! Cette révolution du savoir et de l’éducation n’est pas sans conséquences pour l’entreprise : formation personnelle et continue, mais aussi stratégies de recrutement et valeur des diplômes. Une révolution de plus à comprendre. Décryptage par la PQR 66 dans son dernier rapport "Françaises, Français", baptisé (R)évolutions.

L’aventure pédagogique du soldat Léon

Qu’aurait dit, ressenti, exprimé un soldat allié pendant la Seconde Guerre mondiale si les réseaux sociaux avaient alors existé ? Une expérience que vient d’oser le Mémorial de Caen à l’occasion du 70e anniversaire du Débarquement, en créant sur les réseaux sociaux le profil d’un jeune soldat engagé dans les troupes américaines. Un moyen innovant pour intéresser les plus jeunes aux destins de ces combattants, leur faire connaître l’Histoire et leur transmettre la mémoire de ces événements.

En la matière, le Mémorial peut capitaliser sur l’expérience réussie du Musée de la Grande Guerre de Meaux, celle de la création en 2013 d’un poilu virtuel, pour commémorer le centenaire de la Première Guerre mondiale. Photos, journal de bord, récit du front et des tranchées : avec… 98 ans de décalage, le soldat Léon Vivien a raconté sa vie quotidienne sur “ sa ” page Facebook, du déclenchement du conflit à sa mort, le 22 mai 1915. Plus de 63 000 likes pour un total de neuf millions d’internautes touchés par le profil de Léon : le succès a clairement dépassé les espérances des promoteurs de cette initiative. Et montré comment le numérique pouvait changer l’éducation, la pédagogie, la transmission et favoriser l’accès aux savoirs et les apprentissages.

Les conférences de chacun accessibles à tous

Dans le contexte d’une infrastructure ouverte en permanence à l’innovation, le web est un formidable terrain d’expérimentation de formats pédagogiques innovants pour la transmission du savoir. Les TedTalks en constituent une illustration emblématique. Technology, Entertainment and Design, la fondation TED, a créé un format de conférences visant à diffuser des idées “ qui en valent la peine ”. Les conférenciers peuvent être des personnes connues ou qui ont simplement des idées ou une expérience à faire partager. Et une idée-force : mélanger des profils de tous horizons et s’attacher autant à la personnalité et à l’expérience des invités qu’à leurs titres, leurs grades ou leurs diplômes.

L’EM Lyon Business-School vient d’organiser en novembre dernier une conférence de ce type, qui réunissait des profils aussi variés et atypiques qu’une alpiniste, un écologiste militant, un grand anthropologue du Collège de France, une créatrice d’entreprise, un neurobiologiste et un professeur en management stratégique. Tous venus s’exprimer sur un sujet on ne peut plus large, les “perspectives d’avenir” : 1 500 personnes ont suivi en direct la conférence par Internet. Depuis 2006, plus de 1,2 milliard de vidéos de ce type ont été visionnées sur la Toile.

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir les autres innovations recensées par PQR 66 et présentées dans le rapport « Français, Françaises, etc. »

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia