23 mars 2011

Temps de lecture : 1 min

Rêve de pub

Ambiance boite de jazz. Une chanteuse toute à son art crée l’ambiance d’un air appliqué quand soudain des bruits de marteaux-piqueurs se font entendre. Des ouvriers auraient-ils fait irruption sur la scène? Non, c’est ce peuvent ressentir tous ceux qui ne roulent pas en «Renault équipées du système Audio Bose sur mesure», lorsqu’ils écoutent leur morceau de jazz préféré dans leur voiture et qu’ils passent devant des travaux. Par Patrice Duchemin

Deux manières de lire ce spot s’offrent à nous. On peut bien sûr y voir la démonstration de l’efficacité du système Bose qui met littéralement à l’abri des agressions sonores extérieures. Pas de doute, on a bien à faire ici à des voitures à vivre. On peut aussi lire ces images comme un nouveau chapitre de la dialectique du réel et de la fiction chère à la pub.

Canal Plus nous avait démontré que le réel pouvait s’inviter dans la fiction en nous présentant des acteurs soudainement traversés par des comportements et des discours qui n’étaient plus les leurs, mais ceux de leurs spectateurs. Une manière de nous suggérer qu’un film n’appartient plus à ses auteurs ou à ses acteurs, mais à ceux qui le racontent.

Renault vient aujourd’hui nous illustrer le contraire: la capacité de la fiction (la musique que nous écoutons et qui nous transporte au même titre qu’une voiture) à anéantir le réel. Etre bien dans sa Renault, c’est être bien dans la musique de sa Renault au point de ne plus entendre les nuisances de la réalité.

Le réel nié comme si tout notre temps de cerveau disponible était soudainement occupé…

Patrice Duchemin  / Planning & Tendances
Réagissez sur redaction@influencia.net

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia