17 janvier 2011

Temps de lecture : 1 min

La retraite financée par les marques…

Avec Futureo, les enseignes récompensent la fidélité de leurs clients en plaçant de l’argent pour leurs vieux jours. Une idée maligne qui, en plein débat sur le financement des retraites, pourrait en séduire plus d’un.

Avec Futureo, les enseignes récompensent la fidélité de leurs clients en plaçant de l’argent pour leurs vieux jours. Une idée maligne qui, en plein débat sur le financement des retraites, pourrait en séduire plus d’un.

65% des Français admettent «ne pas faire ce qu’il faut pour préparer leur retraite»*. Le manque de moyens en est la raison principale pour 58% de nos compatriotes. Un actif sur deux seulement a commencé à se constituer un supplément de revenu! Futureo,  une start-up innovante, s’attaque donc à l’une des préoccupations majeures des Français.

Le programme repose sur une mécanique d’affiliation, une carte de paiement MasterCard, un compte épargne Generali, et un principe simple qu’on peut résumer à «plus je consomme, plus j’épargne».

En devenant partenaires, les enseignes de la grande consommation, y compris online, décident de reverser un pourcentage du montant des achats sur le compte d’assurance vie, lorsque les clients paient avec la carte Futureo. Chacune choisira son taux de  «générosité», de manière continue ou ponctuelle, par exemple pour soutenir une opération promotionnelle.

L’idée est bien pensée, tout le monde y gagne. Les distributeurs peuvent continuer à inciter les consommateurs à les préférer tout en donnant du sens à leurs programmes de fidélité- signe des temps, c’est la première fois qu’un dispositif permet à des enseignes de récompenser l’assiduité de leurs clients par un acte socialement responsable- Et les clients, en échange d’une faible cotisation (45 Euros par an), se constituent tranquillement et concrètement un complément de retraite.

Rendez-vous le 5 novembre pour connaître le nom des premières enseignes participantes.

Isabelle Musnik

*sondage TNS Sofres réalisé en avril dernier

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia