7 juin 2018

Temps de lecture : 1 min

Retour sur la Biennale 1.618

Le développement durable n'est plus une « tendance », c'est désormais un véritable sujet de fond pour toutes les marques et en particulier celles du luxe.

Le développement durable n’est plus une « tendance », c’est désormais un véritable sujet de fond pour toutes les marques et en particulier celles du luxe.

La Biennale 1.618 qui célèbre la beauté du luxe innovant et durable se tenait le week-end dernier au Carreau du Temple à Paris. Pour sa créatrice Barbara Coignet, « le luxe du 21ème siècle est forcément durable ». Le nouveau luxe doit aller au-delà de la qualité et se baser sur des valeurs, du respect, de l’émotion et de l’innovation. Il existe aujourd’hui des produits durables et certifiés dans tous les secteurs : la mobilité, la mode, le design, la joaillerie, la cosmétique ou encore le tourisme. La durabilité devient un critère d’achat de plus en plus important. Selon une étude Ethicity parue fin 2017, 71% des Français se déclarent concernés par la consommation responsable (+10 points par rapport à 2016). Les consommateurs attendent des marques qu’elles soient plus éthiques et responsables, d’autant plus celles du luxe qui se doivent d’être irréprochables. Ils sont d’ailleurs prêts à payer plus chers les produits, s’ils sont durables !

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia