28 février 2019

Temps de lecture : 1 min

Retour sur les bad buzz du luxe

Aujourd'hui, il n'est plus admis de faire l'impasse sur la diversité des communautés et leurs différences culturelles. Il est impératif de s'adresser à chaque consommateur de manière égale et personnalisée.

Aujourd’hui, il n’est plus admis de faire l’impasse sur la diversité des communautés et leurs différences culturelles. Il est impératif de s’adresser à chaque consommateur de manière égale et personnalisée.

Les polémiques semblent se multiplier ces derniers temps. Après la campagne chinoise de Dolce & Gabbana qualifiée de raciste, ce sont les marques Gucci, Prada et Burberry qui ont dû formuler leurs excuses suite à des bad buzz consécutifs liés à des campagnes de communication maladroites ou à la commercialisation de pièces jugées offensantes.

La nouvelle génération de consommateurs Gen Z et millennials est progressive en terme de normes sociétales. Ces générations sont également très engagées pour le droit des femmes, l’égalité raciale, des sexes et en matière d’orientation sexuelle. Elles s’attendent donc à ce que l’égalité soit la norme, et ne tolèrent aucune sorte d’inégalité. Pour gagner le respect et la loyauté de ces générations de consommateurs, les marques doivent montrer leurs engagements et créer un business model fondé sur l’égalité et l’acceptation. Elles doivent garder une longueur d’avance par rapport à l’évolution des mentalités. Ce qui était progressif hier est maintenant normal, et ce qui est progressif aujourd’hui sera bientôt normal…

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia