6 avril 2017

Temps de lecture : 4 min

Réduire l’incertitude

Protection des données personnelles, rôle des communautés en ligne, méthodes d’écoute de l’opinion à l’heure des élections, utilisation de la réalité virtuelle, transformation de l’entreprise… Tous ces thèmes seront étudiés lors de la édition du 6ème Printemps des Etudes qui aura lieu les 20 et 21 avril prochains. Entretien avec Stéphanie Perrin, Commissaire Générale.

Protection des données personnelles, rôle des communautés en ligne, méthodes d’écoute de l’opinion à l’heure des élections, utilisation de la réalité virtuelle, transformation de l’entreprise… Tous ces thèmes seront étudiés lors de la édition du 6ème Printemps des Etudes qui aura lieu les 20 et 21 avril prochains. Entretien avec Stéphanie Perrin, Commissaire Générale.

INfluencia: quelles sont les grandes nouveautés du Printemps des Etudes ?

Stéphanie Perrin: le Printemps des Etudes est un événement en renouvellement perpétuel, pour prendre en compte les évolutions du secteur marketing, communication et opinion. Cette année, 130 acteurs de la filière marketing, communication et opinion, dont une majorité d’instituts d’études, échangeront avec les 2500 visiteurs attendus. 13 grandes conférences et 68 rendez-vous seront proposés au cours desquels 221 orateurs prendront la parole. De quoi inspirer !

Des pistes de réflexion et des bonnes pratiques pour porter la transformation de l’entreprise et asseoir la place des études et du marketing seront données. Les traditionnelles conférences « Témoignages et Retours d’expérience » permettront aux instituts d’études et leurs clients de présenter leur savoir-faire en matière d’implémentation et d’activation des résultats d’études, ainsi que sur les process innovation et créativité. Les « Ateliers Flash Benchmark » seront quant à eux l’occasion d’entendre plusieurs sociétés sur la convergence de la donnée et l’impact du digital en matière d’efficacité publicitaire.

Deux jours avant le premier tour de l’élection présidentielle, le Printemps des études se penchera sur la mesure de l’opinion. En effet, après s’être posé la question de l’utilisation du digital et des réseaux sociaux en 2016, l’accent sera porté cette année sur les différents dispositifs d’écoute mis en place pour la présidentielle. Une table-ronde réunira les grands experts de l’opinion qui partageront leur savoir-faire. Pour aller encore plus loin, nous avons mis en place cette année de nouveaux rendez-vous « Dans l’isoloir avec… », au cours desquels Frédéric Dabi d’Ifop, Frédéric Micheau d’OpinionWay et Emmanuel Rivière de Kantar Public France détailleront leurs méthodologies et leurs analyses politicologiques des intentions de vote.

Mais le Printemps des études, c’est aussi le Coin des Auteurs, l’Espace Sensoriel, et, pour les défricheurs d’innovations, l’Agora qui s’agrandit cette année : deux espaces permettront aux jeunes entreprises et start-ups d’exposer. Enfin, n’oublions pas les 16 visites guidées qui portent sur : la transformation du point de vente, les communautés et labs collaboratifs, les études émotionnelles et sensorielles, et la gestion agile des projets internationaux.

INfluencia: quels thèmes seront abordés cette année ?

Stéphanie Perrin: comme chaque année, le Printemps des études aborde un large spectre de thématiques, permettant ainsi de revenir sur les enjeux les plus actuels du secteur. Pour cette 6ème édition, le consommateur sera donc au cœur de nombreux conférences et ateliers. Pour preuve, la conférence inaugurale donnera la parole à Peter Sherman, Vice-Président exécutif d’Omnicom, deuxième groupe mondial de communication et marketing, sur le thème « Reclaiming the Consumer ». La data sera mise en avant, plus particulièrement d’un point de vue réglementaire et éthique, avec la présentation par Esomar du nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles, ainsi que du nouveau code éthique de la profession rédigé avec la Chambre de Commerce Internationale.

Les nouvelles technologies ont multiplié les champs des possibles pour toute marque cherchant à développer ou à renforcer sa stratégie de marketing. Le Printemps des études reviendra plus particulièrement sur l’utilisation très en vogue de la réalité virtuelle. Cette technologie a fait son entrée dans le monde des études et offre de nouvelles solutions aux tests produits. Pour aller encore plus loin que les tests en laboratoire et les tests à domicile, la réalité virtuelle permet de projeter le consommateur dans un contexte adapté, lui faisant vivre une expérience produit dans un cadre émotionnel au plus proche de la « vraie » vie. SSI, Biofortis Mérieux Nutrisciences et Tobii Eye Tracking proposeront de faire l’expérience de la réalité virtuelle sur leurs stands respectifs. Biofortis Mérieux Nutrisciences et Stratégir reviendront sur l’utilisation qu’ils en ont faite pour les tests de produits lors de leur prise de parole.

Les communautés en ligne seront également étudiées sous plusieurs angles. En effet, avec l’avènement du digital, elles sont devenues un formidable levier pour les marques. Permettant un engagement inégalé des répondants, les réponses sont plus détaillées et précises. Grâce à un nécessaire travail d’animation, les marques peuvent nouer une relation continue avec le consommateur, sans pour autant être trop intrusives. Eden Insight, Qualimera, Audirep, Toluna et Kréalinks en rappelleront les postulats incontournables et les bonnes pratiques.

INF: les marques font face à un environnement de plus en plus concurrentiel, et à un nouveau consommateur. Comment les études marketing évoluent-elles pour aider les marques à (re)conquérir et fidéliser le consommateur ?

Stéphanie Perrin: le consommateur est une préoccupation majeure pour les marques. Il est vrai que dans un contexte concurrentiel, et avec des pratiques de consommation qui évoluent plus ou moins rapidement, les questions de la compréhension et de la fidélisation du client sont importantes. Les instituts d’études entrent alors en jeu pour aider les marques à mieux appréhender le consommateur et proposent de nouveaux modèles (collectes d’insights en workshop, livrables sous de nouvelles formes, activation des réseaux, call to action…). L’accent est mis sur le travail en mode projet avec plusieurs directions de l’entreprise, l’objectif visé étant d’innover et, pour beaucoup, de transformer l’entreprise en profondeur. Les instituts d’études accompagnent les entreprises dans cette mutation en mettant les études au cœur de la réflexion puis de l’action.

La profession en général évolue, de nouveaux profils apparaissent en institut comme les data scientists, les sémiologues ou les spécialistes du comportement. De nouvelles techniques sont employées, mixant quali et quanti, misant sur la visualisation, le nudge et l’économie comportementale, le design thinking, l’intégration de la data passive et active ou encore l’association de plusieurs profils de collaborateurs… Les instituts d’études interviennent en tant que guides afin de tirer parti des savoir-faire de chacun et apportent leur expertise tant technologique que polysectorielle. L’objectif visé pour leur client est de réduire l’incertitude pour aider à la décision et mener à l’action.

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia