11 septembre 2020

Temps de lecture : 2 min

Ne ratez pas la rentrée littéraire d’INfluencia

Chaque année, c’est la même chose. Pour ne pas trop pleurer l’été et se consoler des jours qui raccourcissent, le tempo des prix littéraires rythme l'automne et redonne le moral au secteur de l’édition. Bientôt, seront remis : le Grand Prix du roman de l'Académie française le 29 octobre, le Prix Femina, le 3 novembre, le Prix Renaudot, le 4 novembre, le Prix Medicis, le 6 novembre, le Prix Goncourt, le 10 novembre et l’Interallié en novembre également. Mais cette année il y aura en octobre un petit nouveau, que dis-je un grand nouveau : le prix INfluencia, dont j’annonçais la naissance le 5 juillet dernier.

Chaque année, c’est la même chose. Pour ne pas trop pleurer l’été et se consoler des jours qui raccourcissent, le tempo des prix littéraires rythme l’automne et redonne le moral au secteur de l’édition. Bientôt, seront remis : le Grand Prix du roman de l’Académie française le 29 octobre, le Prix Femina, le 3 novembre, le Prix Renaudot, le 4 novembre, le Prix Medicis, le 6 novembre, le Prix Goncourt, le 10 novembre et l’Interallié en novembre également. Mais cette année il y aura en octobre un petit nouveau, que dis-je un grand nouveau : le prix INfluencia, dont j’annonçais la naissance le 5 juillet dernier.

Qui a dit que « vacances » rimait avec farniente ? Pas INfluencia en tout cas et les membres* du jury de son prix littéraire. « Vacances » a en effet été synonyme pour nous tous de lectures et discussions animées afin d’établir la short-list des ouvrages concourant à la récompense finale. Nous avons lu, relu, annoté, encore relu. Tous les ouvrages reçus nous ont passionnés. Merci à leurs auteurs et éditeurs. Mais il a fallu faire un choix.

Alors, roulement de tambour. Et les shortlistés sont…

– Le monde selon Amazon, par Benoît Berthelot, Editions Le Cherche Midi
– De l’autre côté de la machine, par Aurélie Jean, Editions de l’Observatoire
– La presse est un combat de rue, par Eric Fottorino, Editions de L’aube
– Le nouveau pouvoir de la voix, par Mathieu Gallet, Débats Publics Editions
-The Power of Benevolence – Comment les marques peuvent changer le monde, par Patrick Mercier, éditions LPM

Alors, qui sera le lauréat de ce premier prix INfluencia ? Pour le savoir, rendez-vous le 8 octobre. Et en attendant, n’oubliez pas cette jolie pensée de Daniel Pennac: « Le temps de lire, comme le temps d’aimer, dilatent le temps de vivre ».**

*Pierre Conte, Président du CESP et co-président du jury avec Isabelle Musnik;directrice de la publication INfluencia, Pierre Berville, écrivain, Maryse Mougin, Directrice de la Relation et du Marketing Client La Poste ; Véronique Langlois, Directrice Générale Freethinking ; Thomas Jamet, Chief Executive Officer IPG Mediabrands ; Pascal Grégoire, écrivain ; Valérie Decamp, Directrice Générale Mediatransports ; Agathe Bousquet, Présidente Publicis Groupe France ; Antoine Dubois, Vice-président global marketing Accor ; Nathalie Gonzales, Directrice Marketing/Communication et eCommerce Nespresso.

**Comme un roman – Daniel Pennac

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia