27 mars 2014

Temps de lecture : 1 min

Qui sont les twittos qui suivent les 100 plus grandes compagnies ?

Etre influent sur Twitter c'est avant tout savoir écouter ceux qui font l'économie mondiale. Quel que soit le secteur d'activité, si un socionaute veut émerger de la masse dans le monde du petit oiseau bleu, il doit selon Burson Marsteller, à l'origine de l'étude, suivre et encore suivre pour un jour être suivi...

Les personnes qui suivent les entreprises  » Fortune Global 100  » sur Twitter sont plus connectées et plus influentes que l’utilisateur moyen. Voilà ce que démontre une étude Burson-Marsteller qui analyse l’influence et les caractéristiques démographiques des twittos. Ce rapport souligne que les twittos qui suivent les grandes entreprises mondiales ont en moyenne 735 contacts sur toutes les plates-formes de médias sociaux alors que le twittos moyen ne compte que 300 contacts. Décryptage par les protagonistes de l’étude ci dessous :

La rédaction

Ceux qui suivent les plus grandes entreprises mondiales sur Twitter sont principalement :

Des hommes : 1,3 fois plus d’hommes que l’utilisateur moyen de Twitter.
Entre 36 et 55 ans : 1,3 fois plus souvent situés dans la tranche d’âge entre 46 et 55 ans et 1,4 fois plus souvent entre 36 à 45 ans.
Vivant aux Etats Unis : 54% des followers des grandes entreprises mondiales viennent des États-Unis.

Les followers des entreprises du  » Fortune Global 100  » ont non seulement plus de contacts sur les réseaux sociaux mais disposent aussi d’un score d’influence digitale 3 000 fois plus élevé que la moyenne des twittos. Cependant, l’influence des followers (définie selon leur degré de connexion sur 60 réseaux sociaux) varie selon les secteurs. Ainsi, les entreprises du secteur automobile et du secteur des technologies attirent les twittos qui ont le plus de contacts. Leurs followers sont environ 1 300 fois plus influents que l’utilisateur moyen de Twitter. Ce niveau d’influence chute pour les secteurs de la santé et de la distribution : les twittos ont des scores d’influence 43 à 329 fois plus élevés que l’utilisateur moyen de Twitter.

Niveau de connexion et d’influence par secteur

« Les jeunes et le secteur de l’entertainment se sont emparés de Twitter pour en faire un formidable outil de mobilisation. Au-delà de cette démocratisation de l’usage de Twitter, les entreprises attirent, elles aussi, un public plus mature et plus influent. Ce public est particulièrement connecté aux différentes plateformes du web social, démultipliant l’influence des messages portés par ces entreprises », déclare Maxime Drouet, directeur du département Digital de Burson-Marsteller i&e. « Les entreprises de tous les secteurs ont compris qu’avec Twitter elles bénéficiaient d’un canal d’information et d’interactions privilégié avec ces influenceurs clés. »

 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia