13 septembre 2021

Temps de lecture : 2 min

Quel avenir pour le point de vente physique ?

Cette question est au cœur du Cahier de Tendances de MPV, le salon du Marketing Point de Vente, qui se tiendra du 5 au 7 octobre à Porte de Versailles. Et pour y répondre, MPV s’est inspiré d’une approche originale qui permet d’explorer les scenarii du futur sans aucun tabou : le design fiction.

Le futur du point de vente en 7 RetailFictions

Pour vous projeter vers le futur, le cahier de Tendances du salon a été construit autour de 7 RetailFictions imaginées par l’équipe du salon et la prospectiviste Monique Large, de l’agence Pollen Trendconsulting.

Ces fictions sont formulées sous forme de WHAT IF ? Et si on remplaçait le plastique par du végétal en point de vente ? Et si on logeait des jeunes dans les centres commerciaux ? Et si on fabriquait tous nos produits dans le point de vente ? Et si la pub s’estompait avant de saturer le cerveau ? Et si les consommateurs exigeaient une transparence totale ? Et si tout était livré ? Et si tout était loué, prêté, échangé ?

Chacune de ces fictions soulève des enjeux majeurs auxquels les marques et les enseignes seront confrontées dans un futur pas si lointain.

Fiction ou réalité ?

Au cours des derniers mois, les bouleversements causés par la crise sanitaire ont rendu certaines RetailFictions moins…fictives. Et si tout était livré ? La fermeture pendant plusieurs mois des points de vente jugés non essentiels a donné beaucoup trop de réalisme à cette fiction et l’engouement des Français à retourner dans leurs magasins après chaque confinement prouve à quel point ils sont attachés à leurs commerces. Pour les enseignes, la livraison, qu’elle se fasse à domicile, dans un point relais, voir dans le point de vente via le click and collect pose question : comment améliorer l’expérience de ses clients ? Comment immerger dans l’univers de son enseigne quand le client reste dans son canapé ? Ou encore comment « humaniser » cette relation à distance ?

Autre RetailFiction qui s’ancre dans la réalité : Et si tout était loué, prêté, échangé ? Aujourd’hui les acteurs du retail sont conscients de la nécessité de réduire leur impact environnemental et doivent également répondre aux attentes d’une clientèle plus responsable. Recyclage des matières, deuxième vie des produits après reconditionnement ou encore service de location, les initiatives se multiplient et soulèvent des enjeux stratégiques pour les magasins : comment communiquer sur sa démarche environnementale sans « green washing » ? Ou encore, comment gérer les retours de location en préservant la qualité de l’expérience client ?

Des réponses concrètes

Au-delà des questions soulevées par les RetailFictions, ce sont des réponses concrètes que les visiteurs du salon MPV découvriront prochainement.

Ainsi, pour chaque fiction, une réponse qui invite au débat a été imaginée et challengée par un panel d’experts tels que le designer végétal Alexis Tricoire et Clémence Cornet, Directrice de Marque chez Bocage.

Et pour aller encore plus loin, une RetailFiction sera illustrée sur le salon : le parfumeur d’intérieur Maison Berger Paris et l’agence Keemia vous dévoileront comment ré-enchanter l’expérience de la livraison sur un espace designé par l’agence Cent Degrés.

Toutes les réponses et solutions au retail de demain sont sur MPV !

Visitez MPV, du 5 au 7 octobre 2021. Bénéficiez d’un badge gratuit en vous inscrivant ici

Tribune Externe

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia