15 mars 2017

Temps de lecture : 1 min

Quand le luxe rencontre la pop culture

Quand la pop-culture s'invite dans les sphères élitistes des campagnes de luxe.

 Quand la pop-culture s’invite dans les sphères élitistes des campagnes de luxe.

Tout le monde baigne dans la pop-culture. Et les marques de luxe n’y échappent pas. Longtemps considérée comme « vulgaire » par les élites, la pop-culture a gagné ses lettres de noblesses et s’impose désormais comme un élément incontournable. Beyoncé, Game of Thrones et Matrix ont tous en commun d’avoir été étudiés par des chercheurs d’Harvard et deviennent des éléments culturellement « légitimes ».

Le mainstream en devient élitiste. Puiser dans les icônes de la pop culture permet de s’assurer une familiarité dans l’esprit des consommateurs, de créer une véritable identification auprès des jeunes cibles par le biais de topoï populaires. L’humour du SAV ou d’Intouchables fait d’Omar Sy une égérie moderne de l’élégance à la française pour J.M. Weston. La force de caractère des personnages incarnés par Samuel L. Jackson donne une profondeur toute particulière à la campagne de Brioni. Enfin, l’ombre des fameux Jon Snow et Khaleesi donne une éclairage nouveau aux parfums « The One » de Dolce & Gabbana.

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia