2 novembre 2016

Temps de lecture : 1 min

Quand le luxe redécouvre la magie du conte

A l’approche de la période des fêtes, les marques ont recours à l’art narratif du conte pour réenchanter leur univers.

A l’approche de la période des fêtes, les marques ont recours à l’art narratif du conte pour réenchanter leur univers.

L’arrivée des fêtes apporte avec elle le retour des contes et des légendes. Les marques de luxe se prêtent au jeu du storytelling onirique et enchanteur en créant elles aussi leurs propres histoires. Une des formes privilégiées du récit est le conte: intemporel et mythique, le conte a le mérite de capter l’attention des individus, toutes générations confondues. Fortes de leurs héritages et de leurs univers distinctifs, les marques de luxe se prêtent facilement à cet exercice.

Grâce aux réseaux sociaux, elles peuvent même challenger cette forme narrative pour créer de nouvelles manières de raconter. Avec « The Tale of Mister Burberry » Burberry narre l’histoire de son créateur-héro en reprenant les formes bien connues du conte. La marque Dolce & Gabbana twiste quant à elle les codes de la narration en créant un conte 2.0 sur Instagram. Enfin, , pour sa campagne « Girls at Rest », Kenzo conserve la dimension onirique du conte tout en s’affranchissant de ses codes, en développant une narration fondée sur l’image.

   

# ART BALISTIK

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia