16 octobre 2013

Temps de lecture : 1 min

Quand la lumière rouge sort de la chambre noire

Ukraine : photographe de renom, Andrey Lobov joue avec son identité en utilisant une des techniques de développement de l’argentique : la lumière rouge. Une expérience créative et ludique au service de la notoriété de l'artiste, conçue par Saatchi Ukraine.

Andey Lobov est un célèbre photographe en Ukraine. Pourtant, pour donner un coup de projecteur au studio de ce spécialiste de l’image de pub, de mode, de l’art de vivre, de la société, Saatchi Ukraine n’a utilisé aucun visuel.

L’agence a, en effet, préféré mettre l’accent sur ce qui fait la patte d’un artiste de la pellicule argentique : la chambre noire, le développeur, le fixateur et… la fameuse lumière rouge. Des techniques fondatrices de la photographie, presque disparues avec le numérique, mais dont beaucoup d’amateurs sont nostalgiques, tant le procédé est magique et synonyme de qualité, de savoir faire et d’unique.

Ses cartes de visites, mailings et affichettes ont été imprimés avec des signes géométriques bicolores mais illisibles à l’œil nu. Seuls une loupe, des lunettes ou un marqueur équipés d’un filtre rouge et joints, permettent de transformer les signes étranges en mots compréhensibles et ainsi de décrypter les documents.

Envoyés aux clients, prospects ou aux fournisseurs du photographe, ces documents sont une invitation ludique à découvrir l’identité de leur expéditeur, et à pousser la porte de son studio… pour une expérience tout aussi créative !

Florence Berthier
Rubrique réalisée en partenariat avec Mediapost Publicité

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia