29 septembre 2010

Temps de lecture : 1 min

La pression de l’incertitude

Pourquoi notre époque engendre-t-elle de l'incertitude? Plus aujourd'hui et moins qu'hier? Quelles traductions et quelles implications pour le marketing et la com? Y a-t-il un marketing de l'incertitude et comment les marques peuvent-elles être sources de réassurance? Réponses de l’IREP le 21 octobre.

Pourquoi notre époque engendre-t-elle de l’incertitude? Plus aujourd’hui et moins qu’hier? Quelles traductions et quelles implications pour le marketing et la com? Y a-t-il un marketing de l’incertitude et comment les marques peuvent-elles être sources de réassurance? Réponses de l’IREP le 21 octobre.

Après «La crise, que restera-t-il de la crise?», l’IREP, pour son second séminaire Tendances, s’attaque à un thème majeur: la pression de l’incertitude.
Pour comprendre cette période de mutations profondes que nous vivons, porteuse d’incertitudes et de remises en question de tout ce qui nous apparaissait hier encore comme certain, l’IREP fera dialoguer des observateurs du changement (économiste, sociologue, politologue…) avec des professionnels du planning stratégique, du marketing, de la communication et des études.

Au programme: mise en perspective historique des Français et de l’incertitude, le regard d’un sociologue Robert Castel, la neuroéconomie, bases neuronales et modèles de décision, Public et gouvernants dans les situations d’incertitude : le cas des risques technologiques, Information et Incertitude, Une analyse internationale des grandes tendances liées à l’incertitude, un grand groupe laitier face à la mutation du monde agricole, les particuliers face à l’incertitude des marchés financiers, comment une profession peut-elle rétablir la confiance?, Incertitude et acte d’achat…

Retrouvez le programme ici:  programme-irep.pdf

La rédaction

 

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia