5 avril 2012

Temps de lecture : 2 min

Une première mondiale pour Pepsi et Facebook!

Pour imposer sa nouvelle boisson sur le marché piège du soda à basses calories, Pepsi lance un dispositif innovant et créatif avec Facebook. Sa façade digitale est une vraie innovation...

Avec 60% de sucre en moins mais le même goût qu’un Pepsi normal, Next serait-il trop beau pour être vrai? Depuis plusieurs années, toutes les tentatives de pénétration du marché américain des sodas à basses calories se sont soldées par des échecs. Le consommateur n’accroche pas, il n’est pas convaincu. Donc pour le séduire ou au moins le persuader de donner sa chance à son nouveau produit, PepsiCo a concocté une expérience virtuelle sensorielle encore jamais conçue.

Cette première se nomme «Internet Taste Test», c’est une application Facebook et Pepsi la présente comme «l’incarnation digitale» du slogan de Next, «Drink It to Believe it». Avec l’agence digitale The Barbarian Group et les comédiens du site Internet Funny or Die, très populaire aux Etats-Unis (dont INfluencia a déjà parlé en mai 2011),  PepsiCo propose un concept aussi créatif que ludique, inspiré du postulat de Next, « il faut le boire pour le croire ».

Sur la base des informations contenues dans votre profil Facebook, «Internet Taste Test» demande pendant cinq jours à douze stars de l’improvisation d’imaginer et de jouer votre réaction après avoir goûté la boisson. Dans les 24 heures qui suivent son inscription, l’utilisateur, dénommé «real you» par l’application, recevra la vidéo de son «improv you». Ce concept, promu sur l’appli comme l’occasion de «goûter à Next sans même ouvrir la cannette», est unique, pionnier, et disons-le tout court, fantastique.

Pour son lancement le 3 avril, la campagne s’est ouverte avec une vidéo de deux minutes de l’acteur comique Rob Riggle (voir vidéo ci dessous) regardant sur un plateau de tournage son personnage en ligne, joué par lui-même. Désireux de proposer « une manière digitale marrante et unique » de chasser le scepticisme naturel du consommateur, dixit Pepsi sur son communiqué de presse. La marque a réussi son coup.

Vendu depuis le 26 mars sur le territoire nord-américain, Next est à disposition pour être testé gratuitement dans 800 supermarchés Wallmart, partenaire de la campagne. Avec 600 millions de dollars de budget marketing pour 2012, PepsiCo a déjà prévu de prolonger ses opération de dégustation dans 40 villes du pays jusqu’au mois d’août. «Nous avons un objectif de soutien à long terme pour cette boisson, ce n’est pas un one shot d’un mois. Un produit est nouveau pour au moins deux ans», commente Angelique Krembs, VP marketing de Pepsi sur leur site.

Raphaël Legrand
Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia