7 avril 2010

Temps de lecture : 1 min

Le premier meurtre sur Chatroulette…

Il fallait s'y attendre, un psychopathe est passé à l'acte sur Chatroulette... Une jeune femme a été victime...

Il fallait s’y attendre, un psychopathe est passé à l’acte sur Chatroulette… Une jeune femme a été victime…

De l’égorgeur masqué ! Non, rassurez-vous, le pire n’a pas (encore) eu lieu sur le phénomène du net qu’on ne présente plus aujourd’hui. Pour créer du buzz, pardon du ramdam, selon la nouvelle traduction française du mot, une chaîne de télévision espagnole axée sur l’horreur, Buzz Tv a orchestré un faux meurtre sur le site de webcam en live.

La vidéo, sur une idée de l’agence Mc Cann Madrid, met en scène une jeune fille innocente qui commence à tchater ou « éblablater » (pour les francophones) avant d’être surprise par un ersatz du tueur de la série des films « Scream ». La demoiselle n’a pas le temps de pousser un cri « hitchcockien » qu’elle se retrouve un couteau sous la gorge (le reste en image)…

De la peur à la perplexité en passant par le rire, les réactions des internautes furent variées comme le démontre la vidéo.

Encore une fois les marques profitent pour s’accoquiner avec Chatroulette, de l’effet d’instantanéité et de fraîcheur procuré par ce nouveau média. Le site russe est un vrai territoire d’expérience pour certains annonceurs qui y voient une opportunité de communiquer à moindres coûts, non pas sur le site en lui-même mais au travers de vidéos telle que celle présentée aujourd’hui.

INfluencia se répète, mais on n’a pas fini d’entendre parler de Chatroulette…

Gaël Clouzard

 

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia