9 octobre 2014

Temps de lecture : 2 min

PornHub rentre dans le cadre

Signe d’une nouvelle ère ou d’une société décadente, le site de vidéos porno en streaming Pornhub a sorti en moins d’un mois deux campagnes grand public… eh oui grand public…

Signe d’une nouvelle ère ou d’une société décadente, le site de vidéos porno en streaming Pornhub a sorti en moins d’un mois deux campagnes grand public… eh oui grand public…

En l’espace de 3 semaines, la marque PornHub a frappé très fort ! Le site de porno en ligne a lancé deux campagnes qui donnent presque envie d’anoblir ce trublion de cul.

Il y a deux jours, apparaissait à Time Square, une des places les plus fréquentées au monde, un billboard géant aux couleurs de la marque. La création, qui a été depuis enlevé, provient d’un concours remporté par Nuri Galver, un concepteur rédacteur d’Istanbul, reprenait la forme d’un cœur formé de deux mains. Et le tout accompagné d’une phrase assez explicite : « All you need is hand » (Tout ce dont vous avez besoin c’est d’une main). Une dédicace ou une utilisation détournée du fameux titre des Beatles : « All you need is love ». Et pour être sûr de faire son petit effet, le lancement de ce dispositif était accompagné d’une petite vidéo virale où un groupe paritaire d’hommes et de femmes chantaient la version détournée, comme si cela était une contine de Noël…

Un mois plus tôt, le site lançait une interface qui proposait, pour chaque centaine de vidéos vues dans la rubrique « grosse teub » (en verlan cela parait moins vulgaire et plus drôle…), de planter un arbre ! Donc, désormais on peut regarder des vidéos porno sans complexes et avec le sentiment de contribuer à la sauvegarde de la planète. Non seulement ce type de campagne légitime un contenu illicite mais il transforme PornHub en une marque engagée voire responsable… Maintenant avoir une interface avec un décompte d’arbres plantés est une bonne chose. Mais l’interface ne dit pas où et quand les arbres seront plantés et quelles associations ou ONG sont associées au projet. Une opération intelligente, qui fonctionne mais quid des engagements ?

Une chose est sûre, il fallait oser ou plutôt doit-on dire il était temps d’oser… Peu importe l’impression laissée par le site PornHub, le message est bien passé. La pornographie fait partie du quotidien et sort allègrement du bois pour s’exhiber aux yeux de tous. Désormais que l’on ait 7 ou 77 ans, beaucoup connaissent la marque PornHub. Et malgré l’audace de ses créateurs, les pouvoirs publics de certains pays devraient se pencher sur le rôle et la visibilité de ce type de marque dans le paysage publicitaire. Et surtout de l’influence que ce média pourrait avoir sur les futures générations… Car si les acteurs de cet univers ouvrent un nouveau marché publicitaire et se construisent une réputation « respectable », on peut se demander au regard de l’audience qu’ils génèrent, comment ils seront perçus en tant que média par les annonceurs. En faisant rentrer PornHub dans le cadre on ouvre clairement la boite de Pandore…

Gael Clouzard / @G_ael

Source : Adweek Pornhub/pr

La campagne sur Time Square

No more Pornhub Billboard in Times Square 🙁 pic.twitter.com/hBH3fZvkz5
— Pornhub Katie (@Pornhub) 8 Octobre 2014

Le porn écologique ?

La rédaction

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia