5 décembre 2016

Temps de lecture : 2 min

Poo~Pourri : la marque qui produit et réalise ses films

L'humour publicitaire potache de Poo~Pourri a toujours réalisé des cartons sur la Toile. Depuis deux mois, le phénomène viral a pris une autre ampleur. C'est, entre autres, la conséquence d'un choix fort de la marque : la réalisation via sa propre société de production.

L’humour publicitaire potache de Poo~Pourri a toujours réalisé des cartons sur la Toile. Depuis deux mois, le phénomène viral a pris une autre ampleur. C’est, entre autres, la conséquence d’un choix fort de la marque : la réalisation via sa propre société de production.

Les grands moments de solitude sur ce « trône » où même le roi se rendait seul, nous en avons tous vécu. Un besoin naturel qu’on aimerait ne jamais devoir partager. Surtout quand notre estomac capricieux nous fait payer quelques excès. Coulante ou pas, la selle puante est un embarras dont tous les humoristes ont joué, au cinéma ou sur les planches et la pub n’échappe pas à la règle. Le maître du pastiche pipi-caca puéril est nord-américain et s’appelle Poo~Pourri. Chacun de ses spots est un phénomène viral et a conforté, il y a deux mois, ce spécialiste du spray WC anti-odeurs dans sa décision de réaliser ses films publicitaires via sa propre société de production .

Officiellement opérationnelle, depuis le 4 octobre dernier, Number Two Productions a déjà produit cinq spots. Dont le triptyque qui a lancé la série interactive « Control the Sh*tuation » et qui, avec le cultissime « How to pop at a party », a explosé les compteurs viraux : plus de 8 millions de vues et 70 000 partages sur YouTube et Facebook. Si vous n’avez pas encore vu ce bijou créatif d’un style ras les pâquerettes et dont la lourdeur assumée rend drôle, vous aurez du mal à comprendre le succès publicitaire phénoménal d’une marque entrée dans la pop-culture de l’Oncle Sam. Avec plus de 20 millions de produits vendus depuis sa création en 2007, la start-up du Texas constitue également un modèle de réussite économique.

Imitant les modèles instaurés par Red Bull puis Dollar Shave Club, autre parangon d’une pub virale capable de s’incruster dans les références culturelles des millennials aux Etats-Unis, Poo~Pourri fait donc confiance à sa boîte de prod interne pour l’ensemble du processus créatif de ses films. Le pari est pour l’instant gagnant.

Utiliser des vérités humaines universelles

Dirigée par la réalisatrice et auteur, Nicole Story, directrice créative et vice-présidente de Poo~Pourri, Number Two Productions a encore sorti deux autres spots depuis « Control the Sh*tuation », dont l’un mettant en scène le Père Noël. Parce que oui, lui aussi va aux toilettes pour la vidange quotidienne, comme l’Homme y est contraint depuis la préhistoire comme le rappelle le spot, sorti mi-novembre, « The Best Thing To Happen To Pooping Since Your Butt », déjà vu plus de 4 millions de fois.

Impliquée dans toutes les vidéos de la marque depuis le lancement en 2013 de la série, « Girls Don’t Poo », Nicole Story a annoncé que Number Two Productions sortirait entre 8 et 10 vidéos par an à partir de 2017 et produirait aussi des films publicitaires pour des marques qui partagent son état d’esprit. Autant dire que Dior et Porsche ne seront pas de celles-là. « La clef pour créer du contenu vidéo viral est d’utiliser du contenu basé sur des vérités humaines universelles. Le commun des mortels peut s’identifier à ce sentiment de vulnérabilité que nous ressentons tous quand nous devons aller aux toilettes », commente-t-elle.

De son côté, Suzy Batiz, CEO de Poo~Pourri, souligne : « l’impact sur les ventes et sur l’aura de marque a été incroyable. Il est donc logique que nous étendions nos capacités de création en interne pour aller encore plus vite et avoir plus de contrôles sur le produit ». Pour se rendre compte de la réussite des spots de la marque, il suffit aussi simplement de constater les nombreux commentaires sur YouTube qui se demandent si Poo~Pourri est une vraie marque avec des vrais produits.

 

Adler Benjamin

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia