7 février 2018

Temps de lecture : 1 min

Place aux lieux de vie

Services, tests, écoute du client, lieux de vie, événements, authenticité, well being... Les magasins à New York ont pour principal objectif de créer une expérience client différente et inoubliable. Coup de projecteur sur 10 tendances qui vont inspirer le retail.

Services, tests, écoute du client, lieux de vie, événements, authenticité, well being… Les magasins à New York ont pour principal objectif de créer une expérience client différente et inoubliable. Coup de projecteur sur 10 tendances qui vont inspirer le retail.

Pour faire venir le client, les marques proposent de nombreux services complémentaires, pas forcément en lien direct avec leur cœur de métier, comme par exemple cet opticien et ce coiffeur installés au coeur du magasin de vêtements  Urban Outfitters.

Le point de vue de Christophe Fillâtre, Président de Carré Noir

 » C’est un fait, le digital a rebattu les cartes. L’acte d’achat s’est dématérialisé, désormais, on achète tout du bout des doigts, voire du bout des lèvres. Face à ces mutations des comportements, les boutiques physiques subissent également leurs métamorphoses. Exit les lieux de vente, place aux lieux de vie. Ces nouveaux hubs de marque célèbrent l’envie de connexion bien avant le passage à la transaction. Ici se forgent les souvenirs. Afin que la magie opère, les espaces sont démultipliés, les mètres carrés deviennent des occasions de vivre une expérience augmentée. On ne vend plus des produits, on met en scène une culture. On acculture les consommateurs avides d’accroître leurs connaissances.

Chez Natures et Découvertes à Paris, on discute qualité de vie à travers le format de conférence 40/20 : 40 minutes pour apprendre, 20 minutes pour comprendre. A Tokyo au Drive to Go made by Toyota, on loue une voiture le temps d’une escapade, on boit un café ou on se sustente de quelques snacks. Chez Floral Street, à Londres, les clients prennent des cours à la « Scent School » avec un « florista » pour aiguiser leur flair. Pour éviter de finir à la casse, les marques doivent passer à la caisse et réussir à faire embrasser une culture avant de faire sonner les deniers. Il est temps de se raconter, car posséder appartient au passé « .

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia