26 mai 2020

Temps de lecture : 3 min

« Le Phoenix réapparaîtra chaque fois que la créativité sera en danger »

Aider la communauté créative à relever la tête et remettre la créativité à l'honneur : voilà le but d’ AdForum PHNX Tribute. Une cérémonie en ligne célébrera le 9 juillet les meilleures créations publicitaires mondiales de l’année passée en hommage à la résilience de la créativité.

Aider la communauté créative à relever la tête et remettre la créativité à l’honneur : voilà le but d’ AdForum PHNX Tribute.  Une cérémonie en ligne célébrera le 9 juillet les meilleures créations publicitaires mondiales de l’année passée en hommage à la résilience de la créativité.

 Au cours des 20 dernières années, AdForum a développé une plateforme dédiée à la création publicitaire mondiale, en partenariat avec les agences, les sociétés de production et les plus grands festivals et grand prix créatifs. « Face à la crise que nous traversons et à l’impossibilité de nombreux grand prix de se dérouler cet été, nous sommes convaincus qu’il est aujourd’hui plus que jamais primordial, pour notre industrie, de célébrer les créatifs en offrant une opportunité à leurs meilleures campagnes être vues et reconnues par leurs pairs », souligne son CEO, Philippe Paget, qui lance l’AdForum PHNX Tribute : un évènement en ligne unique entièrement gratuit.

Les inscriptions sont ouvertes depuis le 18 mai  aux agences, aux freelances, aux marques et aux sociétés de production, qui pourront inscrire leurs travaux – pour tous les médias – des 12 derniers mois dans une sélection de 25 catégories.. Un jury d’experts et de leaders créatifs mondiaux votera du 12 au 26 juin. Les gagnants seront annoncés et honorés le 9 juillet lors d’un événement en ligne. Philippe Paget nous en dit plus.

INfluencia : Un prix de plus? Pourquoi le lancer?  Pour concurrencer Cannes ?

Philippe Paget : Parce que les créatifs le valent bien 🙂 . Non, sans rire, nous sommes convaincus que, face à  la crise nous avons besoin plus que jamais de créatifs pour inventer le monde de demain, et que par respect pour eux, nous devons célébrer leurs travaux et leur donner la visibilité qu’ils méritent.

AdForum est certainement la seule plateforme mondiale capable de le faire gratuitement. Je tiens d’ailleurs à remercier l’ensemble des équipes qui ont permis de monter ce projet en un temps record, et notamment l’agence ADDIKT à Amsterdam qui a créé l’identité graphique et leur partenaire, copywriters de l’agence Fish Do It, basé en Inde.

IN : aura t-il lieu tous les ans ?

P.P. :Il s’agit d’un one Off, même si  le Phoenix réapparaîtra chaque fois que la créativité sera en danger.

IN : qui seront les membres du jury?

P. P. : l’idée est de réunir un jury très large, et surtout très divers. Il est composé de créatifs d’agences bien sûr, mais aussi de planneurs et  de designers. À ceux-ci viennent s’ajouter des journalistes de la presse spécialisée (l’Epica Press Club), des consultants (l’AdForum Consultant Club) et des marques. Une centaine nous ont déjà rejoint et nous allons continuer à recruter jusqu’à l’ouverture des votes. 

IN : quelles catégories seront jugées?

P.P.: nous avons souhaité mettre en place le système le plus simple possible tourné vers la création et le craft, un peu à l’instar des D&AD. Les catégories, au nombre de 25 sont regroupées dans 5 familles : Film, Design, Stratégie, Print et digital.

IN : vous scrutez depuis longtemps la création mondiale, pensez-vous qu’elle va évoluer dans le monde d’après? – s’il y a un monde d’après –

P.P. : je suis persuadé que d’une façon générale la créativité va suivre les mouvements des consommateurs qui doivent réaliser que le but de la vie n’est pas de consommer plus, mais de consommer mieux. Et je pense qu’ils accepteront de payer plus cher pour cela. Mais cela demande un changement de paradigme par rapport au modèle des 50 dernières années. Nous aurons donc besoin plus que jamais de grandes idées et de beaucoup de créativité.

IN : vous annoncez que la célébration en ligne sera précédée d’une série de webinaires gratuits. Sur quels thèmes? 

P. P. : pour être honnête je ne sais pas encore. Peut-être justement sur l’évolution de la création… Nous recevons pas mal de propositions de prestataires externes qui sont intéressantes. L’une d’entre elles que je pense retenir provient de la société Mindscapes et s’intitule : « Infecting people with laughter ». Nous avons bien besoin de rire en effet …

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia