4 février 2018

Temps de lecture : 1 min

« Il ne peut y avoir de ville intelligente sans citoyens intelligents »*

Bienvenue dans ce nouveau numéro d’Exploration, la newsletter bimestrielle d’INfluencia, lancée avec JCDecaux, où nous vous parlerons d’auto-partage, du concept de ville nourricière, de passage piéton intelligent et de smart cities…

La smart city est tendance. Bill Gates l’a annoncé en fin d’année : il investira 80 millions de dollars pour construire une ville « intelligente » dans l’Arizona. Belmont -telle sera son nom- sera « une communauté avant-gardiste, fondée sur la communication et les infrastructures technologiques de pointe, conçue autour des réseaux à haut débit, des centres de données, de nouvelles technologies de distribution et de fabrication, de voitures et centres logistiques autonomes », explique le communiqué de Belmont Partners, la société d’investissement du fondateur de Microsoft. Belmont devrait comporter 80.000 logements, des zones de bureaux et des zones commerciales, répartis sur 200 000 hectares.

Les détails du projet, notamment le début des travaux ou encore le profil des habitants de cette ville nouvelle, ne sont pas encore connus. Mais, comme le déclarait au Mipim en mars 2017 Carlo Ratti architecte italien, entrepreneur et professeur au MIT* : « Il ne peut y avoir de ville intelligente sans citoyens intelligents »*…

* Il y dirige le MIT Senseable City Lab, qui traite de la numérisation accélérée de nos modes de vie.

Musnik Isabelle

À lire aussi sur le même thème

10/09/2021
Peur sur la ville

Non je ne vais pas vous parler de Bébel, mais de Xavier. Xavier, c’est le nom de ce robot déployé pendant trois…

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia