18 mai 2016

Temps de lecture : 4 min

Le Patron du XXIème siècle sera communicant

« Le vrai patron est quelqu’un qui se mêle passionnément de votre travail, qui le fait avec vous, par vous » nous a appris Jules Romains dans "Les hommes de bonne volonté".

« Le vrai patron est quelqu’un qui se mêle passionnément de votre travail, qui le fait avec vous, par vous » nous a appris Jules Romains dans « Les hommes de bonne volonté ».

Il faut aujourd’hui constater qu’un « patron », qu’il soit à la tête d’une entreprise privée, d’une association ou d’une administration, est de plus en plus souvent confronté à la question de la communication de son organisation. Dès lors, le vrai patron n’est-il pas aujourd’hui quelqu’un qui se mêle passionnément de la communication, de son organisation, qui la fait avec elle, par elle ? Comment un patron peut-il aujourd’hui devenir un communicant suffisamment aguerri pour pouvoir défendre en tout temps son image ?

C’est lorsqu’une organisation est en crise ou sur le point d’en traverser une que le besoin de communiquer de manière efficace, incarnée et charismatique se fait le plus sentir. La communication et le leadership doivent alors aller au-delà des enjeux du quotidien de l’organisation. La tâche du patron devenant celle d’un leader, un leader communicant.

L’expérience de la communication de crise révèle, de ce point de vue, une différence majeure entre les managers et les leaders. Le manager dans toute organisation répondra aux attentes au jour le jour, atteindra les objectifs fixés et aidera les autres à en faire autant dans le cadre des activités opérationnelles. Le leadership, lui, dépendra des compétences en communication et de l’exemplarité individuelle. Les leaders sont les hommes et les femmes de demain. Ils savent sortir des sentiers battus. Leur principale mission est de regarder au-delà de l’avenir immédiat de l’organisation, d’identifier de nouveaux territoires et de mener leur entreprise jusque-là. Ils communiqueront, montreront ou décriront ces nouveaux territoires et les priorités de l’organisation pour les atteindre. Les leaders dirigent leur organisation par l’inspiration, la motivation, la communication de la vision stratégique, analysent et révisent la stratégie et résolvent les problèmes liés au personnel.

Pour les dirigeants comme les managers, ainsi que pour leurs collaborateurs, se préparer aux crises qui pourront influer sur leur carrière, nécessite de réfléchir et prendre des décisions comme un leader. La préparation de crise implique d’améliorer les compétences de communication interpersonnelle pour permettre à toutes les personnes gérant la communication de crise d’avoir une influence positive sur le résultat final. De nos jours, la principale force dans le processus de décision est la communication -l’expression écrite ou orale. Dans presque toutes les cultures, le monde est régi par la communication. De ce fait, le véritable pouvoir réside bien souvent dans la capacité à motiver les gens à agir par vos paroles.

Quels sont les principes d’un patron communicant ?

D’abord, l’importance accordée aux valeurs fondamentales : vous comprenez les gens et ce qui compte pour eux, ce qui les préoccupe, ce qu’ils veulent protéger et ce qui les inquiètent. Vous savez que les valeurs fondamentales individuelles sont presque impossibles à modifier parce qu’elles servent de puissant mécanisme de protection pour chacun.

Ensuite, la confiance/crédibilité  : les autres vous font confiance sur la base de leurs perceptions de vos actions passées, car ils les considèrent comme un bon moyen de prédire votre comportement futur. Enfin, l’intégrité : vous faites aussi preuve d’intégrité, c’est-à-dire d’adhésion sans compromis à un ensemble de principes moraux, la sincérité, l’honnêteté et la franchise.

Êtes-vous un patron communicant ?

Ceux qui en viendront à compter sur vous en tant que patron communicant s’attendront à ce que vous exprimiez et discutiez de vos principes, de vos aspirations, des origines de vos convictions, des sources de vos idées et de votre propre ambition personnelle. Être un patron communicant implique de se connaitre soi-même et d’être capable d’en parler avec les autres. L’un des aspects les plus importants et les plus satisfaisants du fait d’être un patron communicant est de savoir que les conseils que vous donnez et votre capacité à étudier des idées importantes sont réellement utiles pour les autres, leurs objectifs, leurs convictions et motivations, leur vision du monde et leurs priorités.

Que sait faire un patron communicant ?

Quelle que soit votre place dans l’organigramme de l’organisation, PDG, DG, DGA, en tant que patron communicant, votre rôle est avant tout celui de conseiller. C’est votre façon de raconter l’histoire qui fera de vous une source d’inspiration et de motivation pour les autres. Cette capacité est importante parce que nous sommes tous plus sensibles aux histoires qu’à toute autre forme de communication. En tant que personnes motivantes, les patrons communicants travaillent sur le comportement, les compétences et partagent ce qu’ils savent de manière qui motive et inspire.

Un patron communicant est sage. Cette sagesse passe par une bonne analyse de la situation, puis par une communication persuasive s’appuyant sur les contrastes entre le bon et le mauvais, l’ennui et l’adrénaline, l’émotion et le factuel. Les personnes sages posent aussi les bonnes questions. Celles-ci contribuent aussi à mieux comprendre et à éviter d’attaquer, minimiser, rabaisser. Les personnes sages doutent de manière constructive. Elles analysent, dissèquent, examinent et discutent les idées et les objectifs. Les personnes sages peuvent faire comprendre des idées et concepts complexes en simplifiant sans « bêtifier ». La sagesse est une information qui provoque une étincelle dans le cerveau.

Un patron communicant est aussi franc : la franchise, c’est la vérité par le comportement. C’est la vérité avec un sens, basé sur une compréhension et une mise en perspective. C’est la vérité alliée au pragmatisme. C’est pour cela que nous préférons la franchise à la vérité. Un patron communicant a des principes et une éthique, il vit selon un ensemble de règles individuelles qui se préoccupent majoritairement de l’intérêt des autres. Il défend les actions honorables, insiste sur l’importance de la moralité. Les patrons communicants sont aussi des professeurs, des coaches et des mentors.

Se poser les bonnes questions

En partant du principe que vous êtes dans un processus visant à devenir un patron communicant, voici un petit quizz pour évaluer votre progression :

– avez-vous toujours les intérêts des autres en tête quand vous agissez et quand vous vous exprimez dans votre organisation ?

– les gens que vous respectez et qui vous demandent de l’aide vous citent-ils souvent ?

– les gens agissent-ils sur la base de ce que vous dites ? Vous décrivent-ils comme quelqu’un de communicant ? Ou bien comme une personne apportant une aide indispensable?

– avez-vous l’impression d’être un patron communicant ? Vous rendez-vous compte si vos paroles poussent les gens à l’action et les aident à trouver l’énergie d’aider les autres ?

– pouvez-vous décrire votre idée de la vie, vos principes, vos convictions et vos limites ?

– cherchez-vous toujours la vérité en premier lieu ? Êtes-vous pragmatique ?

Autant de questions à prendre en considération et qui doivent mener à une réflexion intense sur ses méthodes, ses acquis et ses compétences. Il n’y a plus qu’à…

Silnicki Florian

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia