5 janvier 2011

Temps de lecture : 1 min

Paris sera toujours Paris…

Notre capitale fait toujours rêver et pas seulement les étrangers, d’où une impressionnante quantité d’objets décoratifs qui la mettent en valeur et reprennent ses monuments hautement symboliques. Surfez sur cette tendance très parisienne.

Notre capitale fait toujours rêver et pas seulement les étrangers, d’où une impressionnante quantité d’objets décoratifs qui la mettent en valeur et reprennent ses monuments hautement symboliques. Surfez sur cette tendance très parisienne.

Maurice Chevalier pourrait encore le chanter: Paris sera toujours Paris. Récurrents en mode, déco, la capitale et ses monuments reviennent sur le devant de la scène et sont plus que jamais omniprésents en ce début d’année 2011.
La vaisselle explose de couleurs et de gaieté avec «Gien» et ses différentes vues de la capitale, Deshoulières qui a créé expressément un service pour le «Moulin Rouge», ou «Le Printemps» qui sort des mugs à l’effigie de sa mythique coupole.

La petite déco d’intérieur se glisse partout via les coussins et cabas de «Bonjour Mon Coussin», la Tour Eiffel métallique à poser en centre de table de «Maisons du Monde», les stickers à coller aux murs des «3 Suisses», les torchons de cuisine de «Garnier Thiébaut», ou encore les trombones aux formes de l’Arc de Triomphe de «Iwas In» qui signe aussi des macarons décorés de nos monuments. Dans le cadre du Noël Circus solidaire du BHV, l’abat jour phare est imprimé de la vieille dame de fer.

Bonjour Mon Coussin

Emblématiques, la Ville Lumière et surtout la Tour Eiffel, n’en finissent pas de séduire les créateurs et le marketing. Pour les petites filles, Barbie s’est même habillée cette année d’une robe Tour Eiffel. La marque «La Fée Parisienne» crée des cachemires et des écharpes ornés de la vieille demoiselle, alors que Bourjois fête Paris en signant une collection éphémère six petits blushs avec l’Opéra, la colonne Vendôme, la Bastille et le Sacré Cœur sur les boîtiers.

Marie Laure de Vienne

La rédaction

À lire aussi sur le même thème

Allez plus loin avec Influencia

the good newsletter

LES FORMATIONS INFLUENCIA

les abonnements Influencia